Santé

Articles

Cancer : droit à l’oubli

Une très grande avancée pour tous les anciens malades du cancer, le décret du droit à l'oubli, qui était une mesure phare de la Loi Santé, a été appliqué le mardi 14 février. En conséquence, il ne sera plus nécessaire de faire mention de son cancer lors de la signature d'un prêt, dans un délai de 10 ans après la fin des traitement. Un délai ramené à 5 ans pour les cancers pédiatriques.

Continuer la lecture

Lu, vu, entendu

Articles supplémentaires