29 résultats trouvés

Article par Dpt Sciences -

Quand la science se dessine

Vulgariser par les bulles

La vitalité du secteur éditorial de la bande dessinée n’est plus à prouver. Mais voici un phénomène qui, s'il n'est pas nouveau, a pris beaucoup d’ampleur ces dernières années : c’est celui de la bande dessinée documentaire qui aborde l’histoire, la littérature ou les sciences, par le biais du reportage ou de la biographie.

Article par Bibliothèque municipale de Lyon -

L’art de l’illustration scientifique : Spécimens graphiques

La compréhension des sciences est aujourd’hui facilitée par une large palette de techniques et de médias : éditions de vulgarisation, émissions scientifiques, infographies, tutoriels Utube... Les plus obscures théories scientifiques n’ont ainsi (presque) plus de secrets pour le commun des mortels. Cette assimilation du discours théorique a toutefois longtemps reposé sur la seule illustration scientifique et son outil essentiel, le dessin. Un dessin qui n'est pas anodin lorsque son créateur est le scientifique lui-même : un homme-orchestre au don d’ubiquité portant en lui le métissage subtil du savant touche-à-tout, de l’artiste et du pédagogue.

Article par Dpt Sciences -

Sciences et techniques

26e édition de la Fête de la Science

Du 7 au 15 octobre, la science s'anime partout en France

Toute la semaine, les sciences sont à l’honneur avec plus de 6000 animations gratuites et ouvertes à tou-te-s.

Article par Dpt Sciences -

Sur Youtube, la science infuse et se diffuse

Depuis 2015, plusieurs événements réunissant de célèbres animateurs-trices Youtube scientifiques sont organisés un peu partout en France : Vulgarizators à l’ENS de Lyon, Video City Paris, Lyon science, etc. Tandis qu’en janvier 2017 a eu lieu le premier festival Vidéosciences, sur le thème de « l’envers du décor », le 17 juillet dernier s’est achevé à Orsay le 24e Congrès de la Société Française de Physique, dont l'un des axes de travail était « De Youtube à la science-fiction : diffuser la science autrement ». Preuve que la communauté scientifique universitaire a (enfin ?) saisi l'apport essentiel de ces hyperpédagogues dans la vulgarisation des sciences.