61 résultats trouvés

Article par Tori -

« Devenir soi n’est-ce pas devenir fou? » Fred Deux

Fred Deux, le visionnaire

Créateur compulsif qui indistinctement dessine, raconte et écrit dans un flot ininterrompu qui court sans fin sur le papier. Fred Deux n’arrête jamais de ressasser et recracher sa vie, ses rêves et cauchemars. « Je suis un accident. Pour un autre, je suis un malade. Tout le prouve. Mes dessins se pressent contre moi. Je vis comme un étranglé. » (Continuum, Marseille : A. Dimanche, 2001, p.48)

Article par Tori -

Entre réalité et cauchemar

Fred Deux

Au commencement était la tache. En 1949, Fred Deux a 23 ans. Il n’a jamais pris de cours. Et puis la peinture l’a saisi ou plutôt les taches de peinture, les taches dans la peinture. Ce fut une révélation. Plus tard, il se mis à dessiner à partir des taches.

Article par Tori -

Artothèque ?

3/3 Les publics

Les artothèques sont souvent décrites comme étant aux œuvres d’art ce que les bibliothèques sont au livre. Claire Tangy, responsable de l’artothèque de Caen. Emprunter une œuvre d’art c’est aussi simple qu’emprunter un livre. Arman, Pierre Soulages, César ou Louise Bourgeois à portée de main et sans se ruiner : c’est possible ! Grâce aux artothèques, devenir un collectionneur est un jeu d’enfant !

Article par Tori -

Artothèque ?

2/3 Les missions

Les artothèques sont souvent décrites comme étant aux œuvres d’art ce que les bibliothèques sont au livre. Claire Tangy, responsable de l’artothèque de Caen. Emprunter une œuvre d’art c’est aussi simple qu’emprunter un livre. Arman, Pierre Soulages, César ou Louise Bourgeois à portée de main et sans se ruiner : c’est possible ! Grâce aux artothèques, devenir un collectionneur est un jeu d’enfant !

Article par Tori -

Artothèque ?

1/3 Historique

"Les artothèques sont souvent décrites comme étant aux œuvres d’art ce que les bibliothèques sont au livre." Claire Tangy, responsable de l’artothèque de Caen. Emprunter une œuvre d’art c’est aussi simple qu’emprunter un livre. Arman, Pierre Soulages, César ou Louise Bourgeois à portée de main et sans se ruiner : c’est possible ! Grâce aux artothèques, devenir un collectionneur est un jeu d’enfant !

Article par Dalli -

AMC=archive of modern conflict 1/3

Le vernaculaire rafraîchit sans diluer

Les collecteurs et pourvoyeurs d’images sont aujourd’hui les suiveurs d’audacieux qui conjuguaient mémoire et invention, les développeurs de concepts qui préfiguraient l’intelligence artificielle. A l’ère de son triomphe, l’image vernaculaire se sacralise. Initiative personnelle ou collective comme celle de l’AMC : the Archive of Modern Conflict, elle assoit sa toute puissance. Rassemblées dans des collections inimaginables, elles supplantent le verbe, dénudent l’intime, se muent en matériau inépuisable et recyclable à l’infini. Médium d’œuvres contemporaines qui les transmutent, les images participeraient à l’élaboration d’un langage universel rejouant la partition du réel, alimentant « bibles ou bréviaires » artistiques…

Article par Tori -

Puissance subjective

Hermann Amann

La peinture est mouvement et réflexion, tout le reste n'est qu'imagerie

« Il y a des seuils qu’il faut dépasser et la réflexion des pigments dans la peinture artistique est un de ces seuils. La Nouvelle Pigmentation est une réflexion de synthèse technique qui unifie supports, pigments et liant à une molécule vivante. L’intensité de ces moyens est associée au fluor et à un liant qui fait tourner les corpuscules des pigments et les particules de la réflexion des couleurs. Par une longue expérience, j’ai réalisé des œuvres résistantes dans leurs réflexions et traduisant ma réalité picturale, haute en couleur. » Hermann Amann

Article par Tori -

L'art et les enfants

3/3 – Voir et expérimenter

Petits astuces et recettes simples pour leurs parents

Quand l'art vient à nous, s'invite chez nous, le quotidien se transforme. Dans notre maison, à la crèche, à l'école ou au travail, l'expérience de vivre avec les œuvres nous questionne et nous éveille.

Article par Tori -

L'art et les enfants

1/3 – Regarder une œuvre avec ses enfants

Petits astuces et recettes simples pour leurs parents

Vous voulez voir une exposition, vos enfants s’ennuient et veulent juste passer leur journée sur l’ordinateur ou allumer la télévision. Vous êtes au bord de la crise ! Comment donner envie à nos chérubins de découvrir des œuvres ? Comment leur parler d’art tout en passant un agréable moment ? Que peut-on dire devant une œuvre ? A quoi pense(nt)-t-on (ils) ? Comment faire pour retenir leur attention ?

Article par Tori -

L'art et les enfants

2/3 – Parler d’art

Petits astuces et recettes simples pour leurs parents

Y-a-t-il une recette simple et rapide pour tous les enfants et à tous les âges ? Malheureusement non ! Cela dépend de leur profil : visuel, auditif/verbal, kinesthésique, de leur caractère et de leurs envies. A quel âge peut-on aller au musée ? Il n’y a pas d’âge. Chaque enfant à sa propre sensibilité et évolue à son rythme. Pour certains l’écrit, pour d’autres le son ou le mouvement vont retenir leur attention et ancrer des souvenirs dans leur mémoire. C’est pour cette raison que les propositions suivantes ne seront pas données pour une tranche d’âges précise.