67 résultats trouvés

Article par Yves CADET -

L’art déconfinė

Avec le déconfinement entamé le 11 mai, le public va retrouver le chemin des cimaises. Progressivement les petits musées et les galeries rouvrent leurs portes. A quoi va ressembler l'expérience d'une visite d'exposition sous le régime des mesures sanitaires. "Étant donné un espace d'exposition X, un nombre de visiteurs Y (avec ou sans masques), et un impératif d'une personne par 4m², la contemplation esthétique sera-t-elle soluble dans les temps nouveaux?" Élisabeth Franck - Dumas, Libération 21 mai.

Article par Pam -

EnsembleALaMAison

DIY Art

Jusqu’au 11 mai minimum, nous sommes tous confinés. Depuis le début de cette pause sanitaire imposée pour le bien commun, le département Arts et loisirs de la bibliothèque de La-Part-Dieu s’est posé la question : que faire de ce temps ? en y apportant, sinon une une réponse, au moins des pistes artistiques. Aujourd’hui, au 38ème jour, avec l’avancée de ces heures passées chez soi, un regard sur ce que l’art a fait naître en matière de DIY Art, de créativité pure.

Article par Yves CADET -

EnsembleALaMaison

L’art confiné

Jusqu'à nouvel ordre, le monde entier, ou presque, est confiné pour combattre Covid19. Aller voir une exposition, consulter ou emprunter un livre, un film, une photographie ou une estampe à la bibliothèque fait, bien sûr, désormais partie des sorties interdites. Dans tous les domaines plusieurs initiatives sont prises afin de proposer en ligne des activités culturelles, parfois sous forme de visite virtuelle, comme celle d'un musée en 3D, ou simplement sous forme de portfolio. En attendant des jours meilleurs avec la réouverture de la bibliothèque, régulièrement nous vous proposerons en Arts et Loisirs une série de suggestions de sites à visiter depuis son canapé. A vos claviers!

Article par Tori -

« Devenir soi n’est-ce pas devenir fou? » Fred Deux

Fred Deux, le visionnaire

Créateur compulsif qui indistinctement dessine, raconte et écrit dans un flot ininterrompu qui court sans fin sur le papier. Fred Deux n’arrête jamais de ressasser et recracher sa vie, ses rêves et cauchemars. « Je suis un accident. Pour un autre, je suis un malade. Tout le prouve. Mes dessins se pressent contre moi. Je vis comme un étranglé. » (Continuum, Marseille : A. Dimanche, 2001, p.48)

Article par Tori -

Entre réalité et cauchemar

Fred Deux

Au commencement était la tache. En 1949, Fred Deux a 23 ans. Il n’a jamais pris de cours. Et puis la peinture l’a saisi ou plutôt les taches de peinture, les taches dans la peinture. Ce fut une révélation. Plus tard, il se mis à dessiner à partir des taches.

Article par Tori -

Artothèque ?

3/3 Les publics

Les artothèques sont souvent décrites comme étant aux œuvres d’art ce que les bibliothèques sont au livre. Claire Tangy, responsable de l’artothèque de Caen. Emprunter une œuvre d’art c’est aussi simple qu’emprunter un livre. Arman, Pierre Soulages, César ou Louise Bourgeois à portée de main et sans se ruiner : c’est possible ! Grâce aux artothèques, devenir un collectionneur est un jeu d’enfant !

Article par Tori -

Artothèque ?

2/3 Les missions

Les artothèques sont souvent décrites comme étant aux œuvres d’art ce que les bibliothèques sont au livre. Claire Tangy, responsable de l’artothèque de Caen. Emprunter une œuvre d’art c’est aussi simple qu’emprunter un livre. Arman, Pierre Soulages, César ou Louise Bourgeois à portée de main et sans se ruiner : c’est possible ! Grâce aux artothèques, devenir un collectionneur est un jeu d’enfant !

Article par Tori -

Artothèque ?

1/3 Historique

"Les artothèques sont souvent décrites comme étant aux œuvres d’art ce que les bibliothèques sont au livre." Claire Tangy, responsable de l’artothèque de Caen. Emprunter une œuvre d’art c’est aussi simple qu’emprunter un livre. Arman, Pierre Soulages, César ou Louise Bourgeois à portée de main et sans se ruiner : c’est possible ! Grâce aux artothèques, devenir un collectionneur est un jeu d’enfant !

Article par Dalli -

AMC=archive of modern conflict 1/3

Le vernaculaire rafraîchit sans diluer

Les collecteurs et pourvoyeurs d’images sont aujourd’hui les suiveurs d’audacieux qui conjuguaient mémoire et invention, les développeurs de concepts qui préfiguraient l’intelligence artificielle. A l’ère de son triomphe, l’image vernaculaire se sacralise. Initiative personnelle ou collective comme celle de l’AMC : the Archive of Modern Conflict, elle assoit sa toute puissance. Rassemblées dans des collections inimaginables, elles supplantent le verbe, dénudent l’intime, se muent en matériau inépuisable et recyclable à l’infini. Médium d’œuvres contemporaines qui les transmutent, les images participeraient à l’élaboration d’un langage universel rejouant la partition du réel, alimentant « bibles ou bréviaires » artistiques…