110 résultats trouvés

Article par La COGIP -

Le nigérian, roi de l'Afrobeat, plus vivant que jamais

Ecoutez tout Kuti

20 ans après sa disparition, le travail de réédition de son oeuvre continue.

Article par Julie -

Instrument à découvrir :

Le cajón

Le cajón un instrument rustique très apprécié des batteurs et des percussionnistes, mais pas seulement...

Article par Luke Warm -

Site web à découvrir

Radio Garden

A l'écoute des radios du monde entier

Vous souhaitez écouter aussi Radio Thiossane (Sénégal), Thai radio (Thaïlande) que PaulinRio Brasilectro (Brasil) ? Le site radio Garden est fait pour vous.

Article par Département Civilisation -

Rencontres musicales

« Músicas Híbridas » : Bogotá débarque à Lyon

A l’occasion de l’année franco-colombienne, le Périscope, mais aussi le Marché Gare, Bizarre ! et le centre Charlie Chaplin, organisent l’événement « músicas hybridas ».

Article par Civodul -

Voice of the Xtabay / Yma Sumac

Bien avant Nina Hagen la soprano colorature en orbite déjanté avait déjà sévi. Yma Sumac (de son véritable nom, et en toute simplicité "Zoila Augusta Emperatriz Chavarri del Castillo" est une chanteuse péruvienne née en 1922. Personnage insolite (descendante reconnue du vingt-troisième et dernier empereur inca Atahualpa qui fut assassiné en 1533 par les Conquistadores espagnols), elle fut également une vocaliste hors-pair et une voix unique, attachante autant que talentueuse.

Article par Civodul -

Instrument à découvrir

Le hang drum

Le hang (hanghang ou handpan) est un instrument de musique acoustique de la famille des idiophones inventé par Felix Rohner et Sabina Schärer à Berne en Suisse en 2005.

Article par Alfons Col -

Scène locale

Les gones du Chaâbi : la musique algérienne à Lyon

A travers les disques acquis dans notre fonds "Mémoire des musiques lyonnaises" on peut se rendre compte de l’importance des productions musicales algériennes produites à Lyon. Une musique extrêmement vivante qui a su évoluer au gré des rencontres. Entre immigrés d’abord, où l’échange avec des musiciens marocains et tunisiens se fit naturellement, chacun ayant comme bagage un instrument ou un mode particulier. Puis avec des musiciens autochtones, créant ainsi un métissage musical inédit entre Maghreb et Occident.