37 résultats trouvés

Article par Département Sciences -

Géants des îles

Alors qu’aujourd’hui la menace pèse sur la biodiversité des îles, les recherches scientifiques sont nombreuses pour aborder le sujet de l'évolution insulaire. Elle caractérise la modification spécifique de certaines espèces endémiques, isolées sur des îles qui peuvent être océaniques ou continentales. Relativement méconnus, les phénomènes observés se nomment gigantisme ou nanisme insulaires. Quelles en sont les particularités ? Si l’homme est un animal, peut-on imaginer qu'il ait été lui aussi soumis à cette forme d'évolution ?

Article par Département Sciences -

Soupe de plastique

Au cœur des océans tourbillonnent des milliards de déchets plastiques dont la quantité augmente de façon exponentielle. Comment sont-ils arrivés là ? Quelles sont les conséquences sur l’écosystème marin ? Sur l’homme ? Y a-t-il des moyens de nettoyer ce « 7e continent de plastique » ?

Article par Département Sciences et techniques -

Moi, la mouche, cette incomprise

Soyons clairs : nous existons depuis 250 millions d’années et un petit jeunot, un certain Homo sapiens vieux d’à peine 300 000 ans aux dernières nouvelles, ne cesse de répandre les pires horreurs sur nous. Il nous traite de tous les noms (mouche à m…), nous affuble de tous les défauts, et cherche à nous éradiquer de la surface du globe, nous qui ne ferions pas de mal à … une mouche. Mais quelle mouche le pique ? Un tel acharnement aurait tendance à me filer le bourdon. Le pire est qu’il ne nous connaît même pas et m’associe moi, Musca domestica ou mouche domestique, à toute ma famille alors que je ne n’en suis qu’une représentante parmi d’autres. Comme je suis une fine mouche, je vais ici lever un voile d’ignorance crasse sur nous et en profiter pour redorer notre blason.

Article par Bibliothèque municipale de Lyon -

L’art de l’illustration scientifique : Spécimens graphiques

La compréhension des sciences est aujourd’hui facilitée par une large palette de techniques et de médias : éditions de vulgarisation, émissions scientifiques, infographies, tutoriels Utube... Les plus obscures théories scientifiques n’ont ainsi (presque) plus de secrets pour le commun des mortels. Cette assimilation du discours théorique a toutefois longtemps reposé sur la seule illustration scientifique et son outil essentiel, le dessin. Un dessin qui n'est pas anodin lorsque son créateur est le scientifique lui-même : un homme-orchestre au don d’ubiquité portant en lui le métissage subtil du savant touche-à-tout, de l’artiste et du pédagogue.

Article par Dpt Sciences -

Sciences et techniques

26e édition de la Fête de la Science

Du 7 au 15 octobre, la science s'anime partout en France

Toute la semaine, les sciences sont à l’honneur avec plus de 6000 animations gratuites et ouvertes à tou-te-s.

Article par Dpt Sciences -

Sur Youtube, la science infuse et se diffuse

Depuis 2015, plusieurs événements réunissant de célèbres animateurs-trices Youtube scientifiques sont organisés un peu partout en France : Vulgarizators à l’ENS de Lyon, Video City Paris, Lyon science, etc. Tandis qu’en janvier 2017 a eu lieu le premier festival Vidéosciences, sur le thème de « l’envers du décor », le 17 juillet dernier s’est achevé à Orsay le 24e Congrès de la Société Française de Physique, dont l'un des axes de travail était « De Youtube à la science-fiction : diffuser la science autrement ». Preuve que la communauté scientifique universitaire a (enfin ?) saisi l'apport essentiel de ces hyperpédagogues dans la vulgarisation des sciences.

Article par Département Civilisation -

Bibliothèque éphémère

Des hommes et des bêtes…en revues

La question de la place de l’animal dans notre société actuelle est vivace et très quotidiennement réinterrogée par nos rites, coutumes, fêtes tels que la Corrida ou les ferias mettant en lumière des bêtes pourchassées, blessées, tuées continuant ainsi à faire vivre les traditions. Ce traitement qui peut paraître inhumain aux yeux d’un grand nombre questionne par la même les droits des animaux et les limites que l’être humain peut invoquer pour s’octroyer l’autorisation de tuer un animal. Peut-on continuer à mettre à mort un être vivant arguant (de) sa position inférieure, la parole et l’intelligence nous plaçant en haut de l’échelle alimentaire ? Peut-on dans le même ordre d’idées élever et abattre des milliers de bêtes dans des conditions que l’être humain ne pourrait accepter pour lui-même ?

Article par Département Sciences et techniques -

Bibliothèque éphémère

Entre l’Homme et l’animal, c’est l’amour vache

Le rapport de l'Homme à l'animal est complexe et variable selon le lieu et l'époque : cruauté, utilitarisme, concurrence, indifférence, intérêt, affection, idolâtrie.