logo-article

Renewable energy

The New Mastersounds

The New Mastersounds restent toujours les maitres du deep funk jazz

 

 

En presque vingt ans d’activité et après une quinzaine d’albums les nouveaux maitres du son britannique restent pleins d’allant et de vigueur. Dignes représentant du deep-funk, ils défendent chèrement leur nom et le titre de cet album. Car une énergie qui semble somme toute inépuisable anime cet album. Au fil des disques, leur inspiration est devenu plus jazzy et plus riche, un clavier à la Hancock, une guitare influencée par Kenny Burrell et Wes Montgomery, et une base rythmique solide. Sur les douze chansons, 10 instrumentaux et deux morceaux chantés, dont la reprise de Funk 49 de James Gang interprétés par le guitariste Eddie Roberts, qui transforme ce standard du blues rock en funk psychédélique.

Vous manquez d’énergie en cette période estivale ? Voici la solution…

Voir dans le catalogue de la BML

Tags

Type :

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *