69 résultats trouvés

Article par Oxalide -

COVID-19 : quels sont nos futurs possibles et dans quel monde voulons nous vivre demain ?

3/3- Pour une société résiliente : la décroissance en question.

Vous connaissez peut-être la célèbre formule de l’économiste américain Kenneth Ewart Boulding qui est régulièrement reprise chez les décroissants : « Celui qui pense qu’une croissance exponentielle peut continuer indéfiniment dans un monde fini est soit un fou, soit un économiste. » Mais peut-être ne connaissez-vous pas celle que donne le Pape François dans son l’encyclique Laudato Si de juin 2015 : « Nous savons que le comportement de ceux qui consomment et détruisent toujours davantage n’est pas soutenable. (…) C’est pourquoi l’heure est venue d’accepter une certaine décroissance ». Au-delà des « slogans » qui nous engagent à rompre avec la société consumériste, connaissons-nous vraiment l’idéologie de la décroissance ? Cette idéologie est-elle viable et applicable ?

Article par Michel W. -

L’entreprise vue par le film documentaire

Portrait critique de l'entreprise en cinq films documentaires.

Article par Michel W. -

Vie professionnelle

La classe américaine

Voyage chez les gourous du développement personnel

L'immense succès commercial des livres de développement personnel en dit long sur notre époque. Et s'il y a bien un pays où ce domaine est roi, ce sont les États-Unis (on y parle de "self-help" : l'aide à soi-même). Ce marché fructueux attire depuis longtemps des auteurs-conférenciers à succès qui promettent enrichissement spirituel... et matériel avant tout. Portrait de quelques-uns de ces auteurs de best-sellers américains, véritables gourous du développement personnel qui jouissent d'un rayonnement international.

Article par Myriam B -

La littérature, « work in progress » ?

« Le travail c'est du temps transmué en argent, l'écriture c'est le même temps changé en or » nous disait Christian Bobin dans L’épuisement. Au vu du nombre de romans s’intéressant au monde du travail qui fleurissent sur les présentoirs de nos libraires depuis quelques années, il semblerait bien que ce dernier soit devenu "l’or" de bon nombre d’écrivains. Mais au fait, qu’en disent-ils ?