Album à redécouvrir

The Slits – “Cut” (1979)

- temps de lecture approximatif de 2 minutes 2 min - Modifié le 24/11/2021 par Juliette A

C’est en 1976 que se forme le groupe de punk rock britannique The Slits, dans le contexte de l’arrivée au pouvoir de Margaret Thatcher.

Cut - The Slits
Cut - The Slits

Ari Up, jeune guitariste de quatorze ans s’entoure de ses amies Viv Albertine (guitare), Palmolive (batterie), et Tessa Politt (basse) pour fonder les Slits (=les fentes en français), un des premiers groupes de punk féminin anglais. Elles créent un style atypique, fusion de punk et de ska, rythmé par des basses aux influences reggae.  

Soutenues par Malcolm Mclaren (manager des Sex pistols), elles assurent en 1977 la première partie des Clash pour leur tournée White Riot Tour et sortent en 1979 leur premier album Cut, dont le succès les installera comme figure du mouvement punk féminin britannique.

Remarquable dès sa pochette, sur laquelle trois membres du groupe posent seins nus et couvertes de boue, cet album détonne par son style inclassable et son inventivité. La voix d’Ari Up, énergique et  avec ses trémolos caractéristiques, inscrit l’album dans le mouvement punk, portant des textes féministes et engagés. La première écoute peut faire penser (à tort) à des compositions simples, mais l’album est riche de détails qui donnent tout le groove et la singularité du groupe. Chœurs qui se répondent, cocottes à la guitare et rythmiques ska sont les éléments qui donnent ce côté bondissant à Cut.

Drôles, engagées, les Slits dénoncent les rôles dévolus aux femmes dans Typical girls, la propagande médiatique dans FM ou provoquent avec Shoplifting, hissant le vol à l’étalage au rang d’art.

Un album réjouissant, atypique, et qui n’a pas pris une ride à redécouvrir dans nos collections, en CD ou en vinyle.

Partager cet article

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.