Super-héros nippons

Mangas : séance de rattrapage

- temps de lecture approximatif de 4 minutes 4 min - par AudreyB

Cette année, le Lyon BD festival consacrait une exposition aux éditions LUG, célèbres pour avoir édité et traduit des comics de super-héros en France dans les années 70-80. Sur cette lancée, nous vous proposons de découvrir leurs homologues japonais à travers une sélection de quelques nouveautés incontournables.

 


area-dArea-D, un talent inhabituel de Kyôichi Nanatsuki (scénario) et Yang Kyung-Il (dessins)
La supernova Antares a irradié la terre, provoquant le développement de capacités extraordinaires chez certains individus. 12 ans plus tard, ceux qui se font appeler les « altered » sont arrêtés et emmenés sur Area D, l’île prison pour mutants. Le jeune Satorû ne maîtrise pas ses pouvoirs. Dans le cargo qui l’emmène vers ce pénitentiaire d’un nouveau genre, il va devoir créer des alliances avec d’autres altérés afin de pouvoir survivre. Va-t-il s’en sortir face à la loi de la jungle ?
Porté par des personnages charismatiques, Area-D fait souffler un vent de fraîcheur et de maturité dans les histoires habituelles de mutants et assume pleinement son influence/inspiration des comics. Le déroulement de l’histoire est imprévisible, invitant constamment le lecteur à se questionner autour des thématiques abordées : univers carcéral, altruisme et différences raciales.


ajinAjin : semi-humain de Gamon Sakurai
Humain, semi-humain ou monstre ?
Les Ajin sont des êtres rares et craints à cause de leur immortalité. Kei Nagai apprend qu’il en est un après s’être fait renversé par un camion. Considéré comme un monstre et pourchassé, le jeune homme ne peut se fier à personne à part lui-même.
Gamon Sakurai dévoile un manga mystérieux qui questionne les fondements de l’humanité. Le scénario est autant surnaturel que politique : il dépeint la corruption des gouvernements et critique (parfois avec dureté) la société actuelle. Rien n’est épargné et ce pour le plus grand plaisir du lecteur, qui ne trouvera aucun répit grâce au rythme soutenu et la pression psychologique exercée sur les personnages.


darwin's gameDarwin’s Game de Ginko et Yuki Takahata
Kaname Sudo est un lycéen sans histoires jusqu’au jour où il se retrouve piégé dans le Darwin’s game, un jeu macabre impitoyable dans lequel les participants sont prêts à tout pour l’éliminer. Mais il se découvre une capacité spéciale qui pourrait se révéler utile pour sa survie…
Dans la lignée des survival game comme Kings Game, Doubt, Judge et Another, Darwin’s game tente de se démarquer avec un univers captivant. Entre thriller horrifique et histoire de super-héros, ce manga riche en action offre également une véritable réflexion sur le rapport de l’homme à la technologie.


one punch manOne-punch man de One et Yusuke Murata
Saitama est un jeune chômeur. Suite à un combat qu’il remporte difficilement contre un crabe géant, il décide de devenir un super-héros. Pour cela, il s’entraîne avec acharnement pendant trois ans. Sa préparation est tellement intense qu’il en perd ses cheveux et devient extrêmement puissant. Il est tellement fort qu’il bat tout ses ennemis en un seul coup de poing, ce qui l’ennuie profondément. Parviendra t-il à trouver un adversaire capable de se mesurer à lui ?
One-punch man est LE manga événement de la rentrée. Drôle et décalé, il prend le contre-pied du thème de super-héros. Voué à devenir culte, il a été sacré meilleur manga aux Sugoi Japan Awards 2016.


My hero academiaMy hero academia de Kôhei Horikoshi
Véritable phénomène depuis sa sortie, My hero academia suit Izuku Midoriya, un jeune homme qui vit dans un monde où 80% de la population possède un pouvoir magique. Fan du célèbre justicier All Might, Izuku veut marcher dans ses pas en intégrant le collège de renom Yuei, une école formant les futurs super-héros. Mais Izuku fait partie des 20% de la population ne possédant aucun don. Faible et raillé par ses camarades, le garçon n’abandonne pourtant jamais et persévère dans l’accomplissement de son rêve. Sa rencontre avec All-Might pourrait-elle l’aider à atteindre son but ?
Dans la même lignée que One-punch man, My hero academia revisite le genre fantastique du super-héros afin de mieux se l’approprier. Le manga part d’un personnage vivant dans un monde où sa banalité est exclue. Courage, respect et persévérance sont les maîtres-mots de cette œuvre fouillée qui jette un autre regard sur un domaine surexploité.


tokyo ghoulTokyo ghoul de Sui ishida
On ne naît pas monstre, on le devient.
Les goules sont des créatures cannibales à l’apparence humaine. Elles se dissimulent au sein de la société afin de commettre leurs crimes en toute impunité. Le jeune Ken Kaneki est attaqué par un de ses monstres et est gravement blessé. A son réveil à l’hôpital, il apprend qu’il a subi une greffe d’organes. Mais les conséquences de cette opération se font vite ressentir : le jeune homme est de plus en plus attiré par le goût de la chair humaine…
Tokyo ghoul est un manga horrifique confrontant la condition des goules avec celle des humains. Les amateurs du genre sauront apprécier le scénario dynamique, bien ficelé et n’hésitant pas à torturer son protagoniste dans tout les sens du terme….


Bonnes découvertes !

 

Partager cet article

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.