logo-article

La Divine Comédie : L’enfer

Dante Alighieri, traduit par Michel Orcel

L'Enfer de Dante fait peau neuve.

Trop souvent, les traductions de la Divine Comédie cherchent à coller à l’hendécasyllabe utilisé par Dante au point d’aboutir parfois à des textes oscillant entre abscons et apoétiques. Mais c’était sans compter le talent de Michel Orcel.

Dans cette nouvelle traduction, il parvient à rendre au texte original toute sa puissance d’évocation en remettant sur le devant de la scène les sonorités de la langue de Dante. On découvre alors un Enfer poétique comme jamais auparavant.

À la lecture de cet ouvrage, une question s’impose très vite. Pourquoi diable n’a-t-on pas confié plus tôt ce travail de traduction à un poète ?

 

Voir dans le catalogue de la BML

Tags

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *