L'art et les enfants

1/3 – Regarder une œuvre avec ses enfants

Petits astuces et recettes simples pour leurs parents

- Modifié le 01/08/2018 par Aurélie

Vous voulez voir une exposition, vos enfants s’ennuient et veulent juste passer leur journée sur l’ordinateur ou allumer la télévision. Vous êtes au bord de la crise ! Comment donner envie à nos chérubins de découvrir des œuvres ? Comment leur parler d’art tout en passant un agréable moment ? Que peut-on dire devant une œuvre ? A quoi pense(nt)-t-on (ils) ? Comment faire pour retenir leur attention ?

Artothèque, BmL. Photo Didier Nicole

Comment parler d’art aux enfants quand on n’est pas médiateur ?

 

Comment former le regard?

Comment apprendre à décoder et donner des repères plastiques et historiques quand on est soi-même en manque de repères ?

Vous êtes éducateur, enseignant, animateur… les équipes du service éducatif et culturel des musées sont à votre disposition pour vous aider à construire vos projets et vos animations.

Mais quand vous êtes parent et que vous voulez un coup de pouce pour transmettre votre passion et vos envies à vos enfants, comment faire ?

Les ateliers enfants ou en famille au musée, à l’artothèque vous permettent d’observer les médiateurs et de reprendre certaines techniques.

Des cours pour les parents ?

Dans l’idéal, vous visiterez l’exposition avant la visite familiale afin de sélectionner des salles, des œuvres, selon vos préférences : époque, thématiques, médium… Cela vous permettra de créer quelques jeux de pistes avec des indices à chercher comme : repérer les animaux domestiques dans les tableaux ou trouver les différentes saisons (un tableau enneigé, un bord de mer l’été, les fleurs du printemps et la forêt rouge, orangée de l’automne) ; savoir distinguer les œuvres abstraites des œuvres figuratives ; raconter une histoire illustrée par plusieurs œuvres ou devenir le héros ou l’aventurier et entrer dans les compositions…

Si les parents  souhaitent des clés pour regarder les œuvres avec les enfants, le Musée Fabre (Montpellier) propose un nouveau service : nouveaux rendez-vous à destination des parents ou grands-parents. Au programme, une discussion avec les médiateurs qui évoqueront la manière d’aborder une œuvre avec les plus jeunes et présenteront tous les dispositifs en autonomie que le musée met à disposition pour les familles. Une façon d’avoir toutes les clés pour amener les enfants et petits-enfants au musée sans être démuni et partager un moment de qualité en famille. Le prochain rendez-vous est le 29 juin à 14h.

L’association Môm’Art qui a pour but d’aider les musées, les muséums, les sites culturels à améliorer leur accueil et leurs services pour les familles propose depuis peu des rencontres Muséoparent’aise.  Cette association est une mine d’or pour les familles en quête de culture et d’expériences enrichissantes.

Un article de Aude Joly « Visiter un musée de beaux-arts en famille : difficultés et stratégies parentales » est paru dans la Lettre de l’OCIM en janvier-février 2015 (numéro 157). « Cette étude du comportement des parents et des enfants lors d’une visite du musée en famille – dans laquelle prédomine une logique de transmission éducative – rend compte des difficultés auxquelles sont confrontés les parents dans leur rôle de médiateur et fait le constat que lorsque la visite scolaire précède la visite en famille, la situation de transmission est inversée avec un passage du parent-médiateur à l’enfant-guide. »

 

Préparer la visite

 

Il y a la sortie. C’est l’évènement en soi. Néanmoins, pour donner à nos bambins le goût d’aller arpenter une exposition, une préparation est l’idéal.

En amont

On peut tout d’abord faire avec eux une visite virtuelle du musée et repérer ensemble quelques œuvres qu’on imprime en couleur pour aller les retrouver « en vrai ». Cela nous permettra d’aborder la différence entre une reproduction et une œuvre originale (couleur, taille, matière, lumière, contexte…)

On peut aussi leur proposer de devenir reporter. Un appareil photo, un carnet, un crayon à papier et une gomme sont les outils essentiels. Si vous partez trop vite, un petit passage à la boutique s’impose. Il y a toujours des carnets en lien avec le musée ou l’exposition en question. Ils pourront dessiner, noter leurs impressions ou jouer au critique d’art, selon leur âge. Une déambulation amusante pleine de surprises leurs offrira des souvenirs pour leur grenier personnel.

 

Selon Gaston Bachelard, « l’imaginaire, c’est un grenier personnel dans lequel on range ses émotions, sensations et dans lesquelles on va puiser. »

 

Une fille de 8 ans dessine une oeuvre à l'Institut d'Art Contemporain de Villeurbanne.

IAC. Villeurbanne, Exposition Immersions, 2017
Dans l’œuvre de Philippe Decrauzat, One two three four five & Can I Crash Here, 2005
Collection Institut d’art contemporain, Rhône-Alpes

 

 

Les œuvres interactives, immersives, les installations ou vidéos sont une bonne porte d’entrée. Le contact avec l’œuvre est immediat et demande quelquefois la contribution du spectateur. C’est ludique et les enfants trouvent un vrai plaisir à participer corporellement.

 

Le musée des Beaux-Arts de Lyon offre la possibilité de télécharger gratuitement les sons, histoires, explications sur un mp3 ou un smartphone et suivre une visite spécialement conçue pour les jeunes. Il est aussi possible de louer sur place un audioguide. Il permet d’accéder à des jeux interactifs (7 erreurs, puzzle, associations…) qui proposent une approche pédagogique et ludique des collections. C’est le cas pour le musée du jouet à Moirans-en-Montagne dans le Jura.

Prolonger la visite

De retour à la maison, ne laissons pas filer les enfants sur leurs écrans, mais proposons plutôt un jeu en lien avec l’exposition, une création ou même la réalisation d’un cahier des sorties. Ce sont des manières ludiques d’ancrer les souvenirs.

N’oublions pas que « le jeu, c’est le travail de l’enfant, c’est son métier, c’est sa vie » (Pauline Kergomard, 1838-1925, fondatrice des écoles maternelles en France)

« On parle surtout du jeu comme d’un divertissement qui détend après l’apprentissage des choses importantes, mais pour les enfants, le jeu permet l’apprentissage de choses importantes. » (Fred Rogers, 1928-2003)

Avec un peu de temps et de patience, vous pouvez créer un jeu memory avec les reproductions des œuvres vues au musée.

 

Renouveler l’expérience

 

La fréquentation régulière des productions artistiques permet au regard de s’exercer et de s’affiner peu à peu. En effet, en donnant à voir, la rencontre régulière avec les œuvres affirme nos goûts.

Ecoutez, participez, mimez et jouez au musée !

 

Les musées peuvent être des lieux pour se rencontrer et vivre des expériences.

Les enfants ne se laissent pas impressionner facilement. Ils ont une telle spontanéité qu’ils n’ont pas peur d’interpréter les plus grands maîtres et le résultat est souvent étonnant et créatif.

Deux enfants de 8 ans dessinent devant "l'Ascension du Christ" du Perugin au musée des Beaux-Arts de Lyon.

Louis et Louna, jeunes copistes
Musée des Beaux-Arts de Lyon
PERUGIN, L’Ascension du Christ, 1495-1498
Huile sur bois transposée sur toile

 

« C’est au stade de la jeunesse, alors que la sensibilité des futurs adultes est encore vierge ou neuve, qu’on peut le mieux l’éduquer et l’affiner. » Jean Chatelain (enseigant universitaire, écrivain et directeur des musées de France de 1962 à 1974)

Vous pouvez découvrir des astuces pour visiter les musées en famille grâce à l’association Môm’Art. Môm’Art vous propose les dix droits du petit visiteur, des « muséojeux » : petit matériel et bonnes idées pour jouer en famille au musée, et la possibilité d’être une famille de testeurs de musées.

Découvrez la présentation de Muséojeux  en vidéo.

 

VOIR AUSSI

L’art et les enfants  2/3-Parler d’art

L’art et les enfants 3/3 – Voir et expérimenter l’art

 

 

 

 

Partager cet article

Poster un commentaire

One thought on “1/3 – Regarder une œuvre avec ses enfants”

  1. Bonjour, merci de citer notre site dans votre article. Quand vous dites « il n’y a pas de cours pour les parents », ce n’est pas tout à fait vrai : le musée Fabre de Montpellier organise des séances d’information à destination des parents pour les aider à préparer leurs visites en famille http://www.linflux.com/art/1-3-regarder-une-oeuvre-avec-ses-enfants/#
    De notre côté nous proposons depuis peu des rencontres Muséoparent’aise sur le même thème ! https://twitter.com/MomArtfamille/status/974301211817119745
    De bonnes pratiques à partager !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *