L'art et les enfants

3/3 – Voir et expérimenter

Petits astuces et recettes simples pour leurs parents

- Modifié le 01/08/2018 par Aurélie

Quand l'art vient à nous, s'invite chez nous, le quotidien se transforme. Dans notre maison, à la crèche, à l'école ou au travail, l'expérience de vivre avec les œuvres nous questionne et nous éveille.

Artothèque, BmL. Photo Didier Nicole

L’art s’emporte ! Les artothèques prêtent.

 

Pourquoi ne pas proposer à nos enfants d’aller choisir une véritable œuvre d’art, réalisée par un artiste, pour l’accrocher dans leur chambre. Et puis c’est encore plus marrant quand on peut changer la décoration, varier les couleurs, les supports, les formats, les styles. On peut choisir une œuvre très différente de la précédente, sans risquer de sombrer dans la monotonie. Qu’il est bon de faire entrer l’art dans sa vie quotidienne pour découvrir des techniques et des matières et surtout pour partager en famille des émotions esthétiques.

Quand l’œuvre est à la maison, on peut chanter, danser, conter ce que l’on ressent face à elle, sans peur du ridicule ou de l’interdiction que nous rencontrons quelquefois dans les musées.

On a même le droit de toucher les œuvres de l’artothèque. Ces dernières sont encadrées avec un plexi protecteur et pas dangereux.

On peut aussi les prendre à pleine main, les regarder à l’envers, les poser par terre et les voir de haut, créer des caches pour en découvrir seulement une partie. Cela permet d’aborder les différents plans et la profondeur. Avec un fil de laine, ils peuvent s’amuser à « découper l’œuvre », selon les axes forts et aborder la composition.

Essayons de créer une boîte à outils qui permettra de lire autrement les œuvres. Elle pourrait contenir une longue-vue (tube en carton qui centre le regard et l’esprit sur un détail, « en rond » de l’œuvre), des marionnettes qui racontent l’histoire, des instruments de musique : tambourin, flûte…

Faire appel à tous les sens, c’est plus riche ! Vous pouvez regarder l’œuvre le temps d’un morceau de musique adapté. L’enfant écoute, ressent et regarde sur une durée limitée et dense. Finalement, le mélange d’expériences diverses et complémentaires permet à chacun de trouver son bonheur.

 

Un anniversaire Land Art

 

Empruntez une œuvre de Nils Udo à l’artothèque de la Bibliothèque de la Part-Dieu. Organisez une promenade en forêt où ils pourront collecter du matériau (feuilles, fleurs, glands, écorce, bâtons, terre, cailloux…).

Une fois à la maison, créez un atelier avec de grandes feuilles blanches et de couleur, de la colle, de la peinture, du papier calque, de la ficelle, des ciseaux et du scotch. Pour une bonne concentration, une grande créativité et une entente de nos petits artistes en herbe, proposez-leur de trier leur trésor par grandes familles. Une fois tout en place, les enfants imagineront des paysages mêlant abstraction et figuration, en volume, en dessin ou en peinture.

des enfants réalisent des oeuvres avec des éléments de la nature

Atelier Land Art lors d’un anniversaire

Pour les aider «Land Art avec les enfants» de Andreas Guthler et Kathrin Lacher aux éditions la Plage, 2009 et «40 activités de Land Art» d’Isabelle Aubry aux éditions La Plage, 2015.

« La créativité n’est pas un talent c’est un mode de fonctionnement. » John Cleese (cofondateur des Monty Python)

 

L’art  à la crèche

 

« Les enfants sont comme des marins : où se posent leurs yeux, partout c’est l’immense » Christian Bobin

Les adultes ont tendance à penser très souvent à leur place. Pourtant, les enfants nous étonnent par leur regard aiguisé, le souci du détail, leur questionnement.

Plus on commence jeune, plus c’est facile (comme pour la lecture). Pourquoi lit-on des histoires aux bébés ? Ils ne comprennent rien ! Cependant, ils ressentent la mise en scène de nos émotions par l’intermédiaire de la voix, l’intonation, la musicalité des mots. Ils s’émerveillent devant la gestuelle…

C’est par la pratique, le sensoriel et l’émotion que les enfants sont au monde. Les émotions créent des ancrages mémoriels.

 

Côté pratique, dans certains musées, les poussettes sont autorisées. Ce n’est malheureusement pas le cas partout ! C’est tout de même plus confortable.

 

Un modèle danois

En France, les musées proposent, pour les enfants, sur inscription et pour une tranche d’âge bien ciblée, des ateliers qui abordent de façon interactive et sensible la démarche des artistes. Il ne faut pas rater la séance car après c’est trop tard !

Au Danemark, les musées sont dotés de galeries, laboratoires, ou ateliers pour les jeunes. Pendant que les parents découvrent à leur rythme les collections ou la dernière exposition temporaire, les enfants expérimentent, fabriquent, dessinent, imaginent et composent. Ils font leur cuisine à leur sauce et suivent leur tempo.

Au SMK Statens Museum for Kunst (Musée national d’art de Copenhague), enfants comme adultes sont invités librement à dessiner dans un atelier prévu à cet effet. Tout le matériel est à disposition sur place.

Atelier de dessin au SMK

 

Au Musée National à Copenhague (en danois : Nationalmuseet), une partie de l’institution est dédiée aux enfants. Ils peuvent entrer costumés et découvrir l’histoire du Danemark en jouant.

Au Nord de Copenhague, à Humlebæk, au musée d’Art Moderne Louisiana, art, architecture et nature se rencontrent dans une harmonie parfaite sur les rives du Sund, le détroit séparant le Danemark et la Suède. De grandes baies vitrées ouvrent sur un merveilleux jardin où, en famille, on invente un parcours entre les œuvres. Enfin on se détend et on contemple la mer Baltique avec une douceur et une boisson chaude.

 

Un jeune danois touche une sculpture dans le jardin de Louisiana, musée d'Art Moderne au Danemark.

Musée d’Art Moderne, Louisiana, terrasse et jardin

 

Au musée Louisiana, les petits seront ravis de devenir eux-mêmes des artistes dans la galerie des enfants, ouverte aux mêmes heures que l’institution. Des médiateurs sont présents pour les accueillir et leur proposer toutes sortes d’activité créatives : constructions, peinture, dessins ou installations… selon les expositions du moment

 

Pour résumé, 4 mots clés : percevoir, sentir, imaginer, créer.

 

Le premier contact avec les œuvres conduit les enfants à observer, décrire et comparer. L’appropriation d’un vocabulaire précis les aide à exprimer leurs sensations, leurs émotions, leurs préférences et leurs goûts.

Et nous, en tant que parents, grands-parents, tantes ou oncles… la transmission de nos envies, de nos passions est essentielle pour créer une approche vivante de l’art.

Les objectifs que nous pouvons nous fixer sont les suivants : faciliter la réception de l’œuvre, favoriser et élargir l’accès à la culture, et surtout passer un bon moment en famille ou entre copains.

 

VOIR AUSSI

L’art et les enfants  1/3Regarder une œuvre avec ses enfants

L’art et les enfants  2/3Parler d’art

 

LIRE L’ART

 

Revues

Olalar, mensuel, destiné aux 3-6 ans

Graou, bimestriel, destiné aux 3-6 ans

Georges, bimestriel, destiné aux 7-12 ans

Le petit Léonard, mensuel sur l’art pour les enfants à partir de 7 ans.

La Revue DADA, mensuel sur l’art pour les enfants à partir de 6 ans.

 

Livres

Françoise BARBE-GALL

Comment parler d’art aux enfants ? Paris : Le Baron Perché, 2012

Comment parler d’art aux enfants. O2 ? Paris : Le Baron Perché, 2014

Comment parler de l’art du XXème siècle aux enfants ? Paris : Le Baron Perché, 2011

Céline DELAVAUX Comment parler d’art brut aux enfants ? Paris : Le Baron Perché, 2014

Caroline DESNOETTES

Les cinq sens au musée Paris : RMN, 2003

Le musée des enfants Paris : RMN, 1998

Guillaume HEURTAULT (sous la dir.) On peut le voir comme ça : histoire de l’art dans les mains des enfants Poitiers : Editions FLBLB, 2009

Amanda RENSHAW Le musée de l’art pour les enfants. 01 Paris : Phaidon, 2006

Frédéric TADDEI

D’art d’art : pour les enfants ! Paris : Chêne, 2008

D’art d’art 02 : pour les enfants ! Paris : Chêne, 2016

Eléonore THERY Activités autour de l’art pour les enfants : des grottes de Lascaux au Pop art Paris : Fleurus, 2016

Eléonore THERY Activités autour de l’art pour les enfants : des grottes de Lascaux au pop art  Paris : Fleurus, 2016

Anne THOMAS-BELLI Comment parler de surréalisme aux enfants ? Paris : Le Baron Perché, 2013

Claude BEAUDOUIN, Pascal DELABOUGLISE, Steven CLARK …[et al.]

L’art pour quoi faire : à l’école, dans nos vies, une étincelle. Paris : Autrement, 2000, coll. Mutations n°195

 

Art contemporain

Véronique BOURUET-AUBERTOT L’art contemporain Paris : Autrement jeunesse, 2005, coll. Autrement Junior Arts

Jacky KLEIN C’est quoi l’art contemporain Arles : Actes Sud Junior, 2012

L’art contemporain raconté aux enfants : exposition, la Sucrière, 28 septembre – 31 décembre 2012 Lyon : éd. La Sucrière, 2012

 

 

Partager cet article

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *