Littératie, un mot qui ressemble à littérature et qui parle de santé

- temps de lecture approximatif de 1 minutes 1 min - par mreynaud

Apprendre à se soigner à partir des éléments de son environnement

self-care-g9eaa1b2e6_1920
self-care-g9eaa1b2e6_1920

On entend par ce terme la motivation et les compétences des individus à accéder, comprendre, évaluer et utiliser l’information en vue de prendre des décisions concernant leur santé.

Certaines études ont montré que les personnes ayant un faible niveau de littératie en santé s’engagent moins dans les actions préventives telles que la vaccination.

Le niveau de littératie en santé est préoccupant, notamment en Europe et y compris en France. Améliorer le niveau de littératie est un enjeu majeur de santé publique pour que la population soit en capacité de prendre en charge au mieux sa santé. Il s’agit aujourd’hui de mettre en oeuvre des actions pour renverser cette situation : décrypter les mécanismes qui ne permettent pas d’accéder à un niveau de littératie suffisant, prendre en compte cette préoccupation dans les politiques publiques, veiller à créer des environnements qui incluent les faibles niveaux de littératie en santé et, aussi, assurer une meilleure communication sur la santé. Un effort important de recherche au niveau international doit être entrepris pour hausser le niveau de littératie du plus grand nombre.

L’OMS préconise les démarches suivantes: LeBureau régional de l’OMS pour l’Europe, dans un document stratégique récemment publié [9], en appelle à une action à différents niveaux:

•assurer une meilleure communication sur la santé, en établissant des lignes directrices prenant mieux en compte le concept de littératie en santé ;
• créer et renforcer des environnements favorables à la littératie en santé ;
• et élaborer des politiques pour aborder la littératie en santé aux niveaux local, national et international

D’après l’article: “La littératie en santé : un concept critique pour la santé publique”

Voir aussi la video:  https://youtu.be/711D3HN8Kp4

D’autres éléments dans No 15-16, décembre 2021 de la revue L’infirmière

 

 

 

Partager cet article

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.