Quand le foot façonne le monde

- temps de lecture approximatif de 7 minutes 7 min - Modifié le 04/07/2016 par FGrignoux

carac_img_edition_1.gif
carac_img_edition_1.gif
L’ouverture du Mondial 2006 offre l’occasion de déplacer la focale ouverte sur les stades allemands pour la tourner sur d’autres terrains d’influence du ballon rond. Spectacle, le foot l’est toujours, mais il est aussi une métaphore de la société. Phénomène culturel, le foot occupe une place de choix dans la construction de l’espace social : place des clubs dans certaines villes, sociabilités liées à ce sport, comportements de supporteurs, manifestations mettant en cause l’adhésion à des valeurs comme celle du multiculturalisme. En effet, le football est avant tout un élément fort de construction identitaire : il peut être un fort moyen d’intégration et parallèlement une source de débordements racistes. Les enjeux idéologiques et politiques qui en résultent en font soit un déclencheur de haines nationales pouvant aboutir à des affrontements guerriers soit un moyen de rapprochement entre les peuples.


carac img edition 1
Un monde foot, foot, foot !, Didier DEMAZIERES, William NUYTENS, Panoramiques n°61, C. Corlet.
- Six mois après la Coupe du Monde de Football de 2002, pour prendre le temps de la réflexion, une vingtaine de spécialistes se demandent ce qu’est, ce que devrait ou ce que pourrait être une place raisonnable de ce sport dans la vie des peuples.

Football et mondialisation,
boniface
Pascal BONIFACE, Armand Colin.
- Le football a conquis le monde de façon pacifique. C’est le symbole même de la mondialisation. Mais alors que la mondialisation est perçue comme une force venant dissoudre les identités nationales, le football en est le plus sûr ciment : les populations se rassemblent autour de leur équipe nationale, porte-drapeau d’un pays et symbole consensuel d’une unité mise à mal. On accuse les compétitions de football de favoriser la violence civile, de détourner les mobilisations populaires et d’être instrumentalisées par les régimes répressifs ? Pourtant, ne doit-on pas penser que le stade est parfois le lieu résidentiel de contestations interdites ailleurs ? Dans cette mesure, l’organisation de grandes compétitions sportives, loin de servir la propagande de tel ou tel régime, peut mettre en lumière ses zones d’ombres. Dans cet essai stimulant et enlevé sur les ressorts et les paradoxes de la  » planète football « , Pascal Boniface met son talent reconnu d’analyste de l’actualité politique internationale et sa passion de supporter du ballon rond au service de questions qui gênent ou surprennent.

Histoire politique des coupes du monde de football
9782711771370TN
Paul DIETSCHY, Yvan GASTAUT, Stéphane MOURLANE, Vuibert.
- Entre l’omniprésence de Mussolini pendant  » la Coppa del Duce  » (1934) et le baiser de Jacques Chirac sur le crâne de Fabien Barthez (1998), cette compétition sportive n’a jamais pu maintenir  » la position de neutralité absolue et intransigeante  » qu’aurait voulu respecter la FIFA lors de sa fondation en 1904. Elle est d’ailleurs devenue une organisation non gouvernementale dont les objectifs dépassent l’horizon des stades. Kofi Annan a officialisé ce rôle politique et mondialisateur de ce sport en janvier 2006 au siège de la FIFA. Le sport étant passé au premier plan des relations internationales, cette appropriation politique des Coupes du monde ne relève plus seulement des questions de politique intérieure : affrontement pacifique des nations, le Mondial mobilise Etats et gouvernements. On comprendra dès lors qu’avec les passions nationales qu’il soulève, ce soit désormais un sujet politique et un objet d’histoire. Un très bon complément à l’ouvrage de P. Boniface.


images
[*Un peu d’histoire*]

Le football dans nos sociétés : une culture populaire : 1914-1998,
9782746707894TN
Yvan GASTAUT, Stéphane MOURLANE, Autrement.
- Le XXe siècle est-il celui du football ? En Europe en particulier, la pratique du ballon rond a en effet connu au siècle dernier un fort développement dans le cadre de competitions ou de loisirs. Les terrains deviennent des espaces de sociabilité et d’intégration pour les néo-urbains. Le football constitue un phénomène culturel. Il met aussi en jeu la question des identités et du rapport à l’altérité. En outre, phénomène de masse, le football occupe une place de choix dans la structuration et les représentations de l’espace social. Cet ouvrage, qui rassemble parmi les meilleurs spécialistes européens de l’histoire du football, entend alimenter la réflexion et ouvrir des pistes de recherche, fécondes pour la compréhension des sociétés européennes contemporaines.

La coupe du monde de football, Encyclopédia Universalis
- un dossier historique en ligne très complet, élaboré par l’encyclopédie Universalis (les coupes du monde, les joueurs, les enjeux politiques …) .

[*Foot et société*]


9782070319510TN
Le football, une peste émotionnelle. La barbarie des stades, Jean-Marie BROHM, Marc PERELMAN, Le Seuil.
- Cet ouvrage analyse des conséquences du football-spectacle et ses dérives identitaires. Car derrière l’argent entourant ces clubs, ces stars promues  » exemples pour la jeunesse « , se cachent la précarité et l’aliénation culturelle de larges fractions de la population invitées à applaudir les idoles des stades. Pour l’auteur, le football-spectacle n’est donc pas simplement un  » jeu collectif « , mais une politique d’encadrement pulsionnel des foules, un moyen de contrôle social qui permet la résorption de l’individu dans la masse anonyme.

Le hooliganisme, Dominique BODIN, Que sais-je, PUF.
qsj

- Une analyse très complète du phénomène d’abors associé dans l’imaginaire collectif aux jeunes supporters anglo-saxons de football. Par la violence, ils exprimeraient une « rage de paraître », un besoin de reconnaissance sociale. Le hooliganisme n’est pourtant pas le fait des plus démunis et des exclus sociaux. Ces phénomènes de violence existent depuis que le jeu est devenu sport. Loin des clichés ordinaires sur une jeunesse désœuvrée, cet ouvrage analyse les jeux et provocations, les logiques de vendetta, les rites intégratifs ou initiatiques, les aspirations politiques feintes ou réelles, la « culture » et l’identité groupale de cette dérive extrême du supportérisme.

L’envers du stade : le football, la cité et l’école,
9782747532815TN
Maxime TRAVERT, L’Harmattan, en commande.
- A quoi jouent les jeunes des cités quand ils font du football ? Cette enquête ethnographique révèle une manière singulière de jouer sur le macadam. Le football des cités fait la part belle au plaisir du jeu et à la reconnaissance mutuelle. Il n’est ni distraction, ni contestation. Peut-être peut-il s’envisager comme une forme d’insurrection : celle qui s élève contre l’anonymat ? Jouer, c’est alors se poser en s’opposant. Outillé d’une meilleure connaissance sur ce football  » de pied d’immeuble « , il est possible de penser autrement l’enseignement de ce sport, ainsi que les rapports entre l’école et la rue.

[*Des sites web pour voir le foot autrement*]

We are football
- We are football association a été fondée par des historiens universitaires qui ont fait d’une passion universelle un objet d’étude. Depuis ses origines, le football inscrit sa relation avec les sociétés contemporaines dans un jeu de miroir. Ce site a l’ambition d’explorer la complexité d’un lien ambivalent tissé par le fil de la culture, de la mémoire et de l’histoire. Des dossiers thématiques, les grands matchs historiques, des présentations de livres, des portraits et des ressources iconographiques.

Foot citoyen
- Foot Citoyen est avant tout un projet social où le ballon est prétexte à redonner des valeurs éducatives et pédagogiques aux 2,2 millions de licenciés, dont près des 2/3 ont moins de 18 ans. Passerelle entre les mondes professionnel et amateur, actions de terrain et relais médiatiques d’un football amateur limité jusque-là aux seuls pages de résultats ou pages « sensationnel », l’association a pour but de redonner des repères de vie sûr et hors du terrain à toutes les familles du ballon rond. Présentation d’un projet où il est question du plaisir de jouer. Des dossiers thématiques, un magazine.

Partager cet article

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *