à redécouvrir

Codeine « The white birch » (1994)

- temps de lecture approximatif de 1 minutes 1 min - Modifié le 05/06/2021 par Luke Warm

"The white birch" est le deuxième et dernier album du groupe new-yorkais Codeine sorti en 1994. Considéré comme un des groupes phares et fondateurs du slowcore, le groupe pousse la logique initiée sur "Frigid stars", son 1er album, et sur "Barley real", un mini lp, encore plus loin

The white birch
The white birch

En effet, le groupe new yorkais, sur cet album conclusif, ralentit encore un tempo déjà extrêmement lent pour rendre sa musique encore plus hypnotique. Cet album est une sorte de lente procession ponctuée d’orages de guitares qui influeront plus tard bien des groupes rattachés au post rock comme Mogwai.

La voix blanche, détachée mais sensible renforce l’ambiance oppressante et mélancolique mais très touchante, saisissante d’une musique économe et étirée qui laisse aussi énormément de place au silence. Certains journalistes écriront de Codeine que le groupe utilise des larmes plutôt que des notes.

Sorti sur Sub Pop, maison historique du grunge, Codeine fait office d’exception dans le catalogue du label de Seattle et ne touchera qu’un public restreint. Le trio se séparera, estimant avoir tout dit, c’est à dire l’essentiel, mais laissera une empreinte indélébile pour des groupes slowcore comme Low, Red House Painters, Idaho, Duster ou… The White Birch.

Voir dans le catalogue

Partager cet article

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *