Guitares folks

Dreadnought ou Parlor

- temps de lecture approximatif de 6 minutes 6 min - Modifié le 17/01/2023 par Eric

Lorsque l’on parle de guitare folk, on a souvent en tête l’image d’un modèle Dreadnought : un modèle emblématique de la guitare acoustique. Mais il existe de très nombreux modèles de guitare folk, de la plus grosse comme la Dreadnought à la plus petite comme la Parlor.

Mur de guitares
Mur de guitares Guitares folk

A l’origine les guitares sont des instruments utilisés pour jouer de la musique classique. Le luthier espagnol Antonio de Torres créa le modèle de référence de la guitare classique au début du XIXème siècle. Depuis cette époque et quelles que soient les marques, les modèles classiques restent assez semblables.

A l’opposé les Guitares folk (cordes en acier qui ne sont pas électriques et qui ne sont donc pas des guitares classique (cordes nylon)) existent sous de très nombreux modèles.

Neil Young et une guitare Dreadnought

Guitare folk

En France le terme retenu pour définir une guitare folk fut longtemps : guitare américaine. Car derrière cette appellation se trouvent deux luthiers américains à l’origine de deux grandes marques de guitares : Martin et Gibson. Ces derniers rivalisèrent d’avancées techniques et pratiques pour créer les meilleurs instruments acoustiques possibles.

Au début du XXième siècle la musique n’était pas encore amplifiée. Les guitares étaient de taille réduite avec des cordes en boyau. Ces guitares que l’on nommait Parlor (Salon en français) étaient ainsi plus à l’aise dans une petite pièce pour jouer devant un public restreint, qu’au sein d’un string band. Car face aux banjos, aux violons et autres instruments la guitare ne pouvait s’imposer.

Les musiciens demandèrent des instruments plus puissants, poussant ainsi les fabricants à trouver des solutions techniques. Les cordes acier remplacèrent les cordes en boyau. Mais cela nécessita une lutherie plus solide d’ou l’invention du Barrage en X et d’un manche plus rigide : l’invention du Truss Rod.  Les guitares devinrent donc plus grosses, jouissant ainsi d’une projection sonore plus importante.

Dreadnought guitar

C’est ainsi que naquirent les premières grosses guitare. Et, paradoxalement, c’est suite à la demande d’un joueur de ukulélé pour jouer en slide que les luthiers de chez Martin produisirent une guitare XL à cordes en acier. Baptisé d’après le plus gros cuirassé de la marine britannique de l’époque qui s’illustra durant la première guerre mondiale, ce modèle devient le précurseur des fameuses guitares Dreadnought.

Durant les décennies suivantes ce modèle évolua. Le manche s’allongea (avec 14 frettes hors du corps au lieu des 12 originelles). Le corps s’élargit, la rosace fut recentrée et les épaules devinrent plus carrées. Mais la sonorité restait toujours aussi puissante avec des basses très présentes. Ce modèle “D” comme Dreadnought devenu une référence fut adopté par les musiciens de country music. Ceux ci trouvaient enfin un instrument assez puissant pour rivaliser avec les violons et les banjos.

Ce modèle fut aussi utilisé en Bluegrass et par les musiciens du renouveau folk US et de la pop californienne. Et de Hank Williams à Bob Dylan, de Neil Young à Joni Mitchell, de Jimi Hendrix à Joan Baez ou encore de Chris Martin à Gillian Welch tous jouèrent sur cet instrument mythique aux sonorités riches et puissantes. C’est aussi sur un modèle “D” que Kurt Cobain interpréta les enregistrements unplugged du groupe Nirvana.

: “Je n’ai jamais trouvé d’acoustique comparable à celle-ci.

Joni Mitchell à propos des guitares Dreadnought 

Ainsi de la même manière que Fender inventa la Stratocaster ou Gibson la Les Paul, la marque Martin créa la guitare Dreadnought. Devant tant de succès, Gibson l’autre grande marque des guitares américaines développa dans les années 40’ un modèle similaire appelé Jumbo puis Hummingbird. Et depuis tous les fabricants proposent des modèles folks similaires au Dreadnought.

Parlor Guitar

Mais alors que la guitare Dreadnought devenait le modèle emblématique de la guitare folk, débuta à la fin du XXeme siècle un retour aux guitares d’origines : les guitares Parlor (ou Parlour). Ces instruments furent utilisés par tous les pionniers de la folk music et du blues, comme Woody Guthrie et Robert Johnson mais aussi tous ceux qui chantaient en s’accompagnant de guitares peu chères.

La plus petite guitare que nous fabriquons aujourd’hui était l’une des plus grandes guitares disponibles jusqu’en 1870 environ

Richard Hoover propriétaire des guitares Santa Cruz

Souvent considérées comme un pont entre la guitare espagnole traditionnelle à cordes en nylon et la guitare moderne à cordes d’acier, les guitares Parlor gardent l’image de guitare pour les musiciennes. Car comme le dit leur nom (Parlor = Salon) elles semblaient destinées à divertir les invités dans des maisons bourgeoises. Mais elles demeuraient aussi des guitares très populaires et parmi les moins chères, comme les guitares de marque Stella que presque tous les musiciens du Delta Blues utilisaient….

Les progrès des techniques d’amplification et la mode des objets vintage, alliés à un retour aux racines des musiques populaires attisèrent la demande pour des guitares de format réduit. Fabriqués et vendus sous différentes appellations (OM, Baby guitare, guitares de voyage, Junior guitar… ), ces modèles deviennent ainsi plus recherchés. Et de Ed Sheeran à Eric Clapton, de Keb Mo à Vianney, de John Mayer à Pomme ou bien encore Gary Clark Jr, les guitares Parlor reviennent sur le devant de la scène.

La guitare Parlor possède ainsi un corps plus fin et moins long, un manche et un diapason plus court (souvent 12 frettes hors corps) et donc une moindre tension des cordes. Souvent le manche est aussi un peu plus large au sillet de tête. Tous ces éléments rendent les guitares Parlor plus faciles à prendre en main, plus légères, avec une préhension des doigts facilitée, des sonorités plus douces et une réponse sonore plus rapide et plus riche dans les médiums. Celles-ci sont ainsi souvent recherchées par les joueurs de finger-picking et se révèlent parfaites pour les jeunes guitaristes.

L’astronaute canadien Chris Hadfield et sa parlor

Mais n’oublions pas qu’entre ces deux extrèmes en termes de taille il existe également de très nombreux modèles : Auditorium, Orchestra, Folk, Concert

Partager cet article

Poster un commentaire

One thought on “Dreadnought ou Parlor”

  1. Gerla dit :

    Super article pour ceux comme moi qui ne savais pas sur quelle guitare il jouait.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.