Un vingt-neuvième pont pour Lyon…

- temps de lecture approximatif de 10 minutes 10 min - Modifié le 17/06/2016 par Laurent D

Inscrit au plan de mandat de la Ville de Lyon, le réaménagement du quartier de Serin, plusieurs fois repoussé, est aujourd’hui programmé pour 2008-2009. Ce secteur du 4e arrondissement de Lyon, situé en bordure du quai Joseph-Gillet et de la rive gauche de la Saône, du pont Koenig jusqu’aux limites de Caluire, fait figure de grand oublié. Fort de quelques 3500 habitants, le quartier a longtemps souffert de son manque d’identité essentiellement dû à sa situation géographique, plus proche des rues commerçantes de Vaise que du plateau de la Croix-Rousse dont il dépend pourtant administrativement. Sacrifié et abandonné à la circulation automobile depuis la création du tunnel de la Croix-Rousse (1952) et le départ des usines Gillet, le quartier de Serin est aujourd’hui l’objet de quatre enjeux majeurs : maîtriser le flux des automobiles en répartissant la circulation, rétablir les liens entre les deux rives de la Saône, permettre aux citoyens de se réapproprier les berges dans la continuité du chantier actuellement conduit sur le Rhône et requalifier le quartier de Serin et les Balmes. Un projet sur lequel travaillent de concert le Grand Lyon et les mairies d’arrondissement, en relation avec les associations et conseils de quartiers, dont l’achèvement est prévu vers 2015...

Inscrit au plan de mandat de la Ville de Lyon, le réaménagement du quartier de Serin, plusieurs fois repoussé, est aujourd’hui programmé pour 2008-2009. Ce secteur du 4e arrondissement de Lyon, situé en bordure du quai Joseph-Gillet et de la rive gauche de la Saône, du pont Koenig jusqu’aux limites de Caluire, fait figure de grand oublié. Fort de quelques 3500 habitants, le quartier a longtemps souffert de son manque d’identité essentiellement dû à sa situation géographique, plus proche des rues commerçantes de Vaise que du plateau de la Croix-Rousse dont il dépend pourtant administrativement.
Sacrifié et abandonné à la circulation automobile depuis la création du tunnel de la Croix-Rousse (1952) et le départ des usines Gillet, le quartier de Serin est aujourd’hui l’objet de quatre enjeux majeurs : maîtriser le flux des automobiles en répartissant la circulation, rétablir les liens entre les deux rives de la Saône, permettre aux citoyens de se réapproprier les berges dans la continuité du chantier actuellement conduit sur le Rhône et requalifier le quartier de Serin et les Balmes. Un projet sur lequel travaillent de concert le Grand Lyon et les mairies d’arrondissement, en relation avec les associations et conseils de quartiers, dont l’achèvement est prévu vers 2015…

L’essentiel pour comprendre

Le Pont Robert-Schuman

Illust : Le quartier de Serin,, 170.9 ko, 475x303

Le quartier de Serin,
vu depuis le pont Koenig

Le temps fort de ce projet d’aménagement urbain est marqué par l’implantation d’un nouveau pont. L’idée du pont Robert-Schuman, comme on le nomme déjà, est évoquée selon deux emplacements dès les années 1980 : une version « nord » en aval de l’Ile-Barbe, à proximité de l’échangeur de Rochecardon (Téo), permettant de réguler la fluidité du trafic en provenance de Saint-Rambert, et une version dite « Sud », située en amont de la passerelle Masarik, dans le prolongement des rues de Saint-Cyr et de la Gare d’Eau, au niveau de l’espace vert attenant au stade Boucaud. Cette seconde version, permettant aux automobilistes en provenance de Vaise d’éviter le quartier de l’industrie pour regagner le quai Joseph-Gillet et le tunnel de la Croix-Rousse, semble être pour l’instant privilégiée.

Opération Lyon-pont Schuman
Rapport présenté au Grand Lyon dans sa séance du 14 juin 2004.

Avis du conseil de quartier Saône sur l’implantation du Pont Schuman
Réflexion portée par cette association sur les différentes options envisagées et sur les aménagements et équipements urbains à apporter, décembre 2005.

Les orientations retenues pour le futur pont Schuman
Présentation du pont sur le site du Grand Lyon, janvier 2006.

« Le pont Schuman » dans Regard 9, journal des gens du 9e, n°24, février 2006, p.4-5.
Présentation du pont Schuman dans la revue de la mairie du 9e arrondissement de Lyon. Regard 9 est également disponible à la Bibliothèque de Lyon.

« Pont Schuman : nos propositions pour un meilleur projet » dans L’Avis des Quartiers, le journal des Conseils de Quartier, n°2, avril 2006, p.2.
Le point de vue des associations du 4e arrondissement publié dans la revue des Conseils de quartier.

Repenser l’espace public

Illust : Projet d’aménage, 477.7 ko, 850x596

Projet d’aménagement
des quais de Saône

(Grand Lyon)

Début 2006, Didier-Noël Petit, désigné comme architecte conseil pour la requalification de Vaise et à qui l’on doit notamment la place de Paris et le pôle multimodal de la gare de Vaise desservant le nord-ouest de l’agglomération, est chargé par le Grand Lyon de poursuivre sa réflexion sur la rive gauche de la Saône.
Au-delà de la création du pont Robert-Schuman, divers aménagements et améliorations urbaines sont donc projetées : rénovation des cheminements sur les berges des 4e et 9e arrondissements jusqu’à présent peu praticables (notamment au nord du pont Clémenceau), réflexion sur les circulations avec la création de pistes cyclables, suppression de la trémie Vaisoise du pont Clémenceau au profit d’un nouveau carrefour « à plat », rénovation et mise en conformité du tunnel de la Croix-Rousse, etc.
La réorientation des flux de circulations devrait enfin permettre de redonner l’usage de la passerelle Masaryk aux modes de déplacements doux (cyclistes, rollers et piétons) et de revoir la politique des transports en commun dans un quartier jusqu’à présent mal desservi. Au final, ce sont les déplacements urbains et tout l’espace public qui devraient être repensés dans les années à venir.

Projet Serin-quais de Saône : se réapproprier la rivière…
Annonce officielle du projet Serin dans le numéro 16 de Grand Lyon magazine (p.16), septembre 2006.

Les associations de quartiers

De part et d’autre de la Saône les associations et conseils de quartier ont été concertés lors de l’élaboration du projet et ont pris part aux débats qui s’en sont suivis entre mairies d’arrondissement et Grand Lyon, notamment depuis que la loi Vaillant (27 février 2002) relative à la démocratie de proximité prévoit la mise en place des conseils de quartier dans les communes de plus de 80 000 habitants.

Ont ainsi été consultés :
Dans le 4e arrondissement
Conseil de quartier Croix-Rousse Saône
CIL (Comité d’Intérêt Local) « Sauvegarde du quai Serin-Gillet »
CIL « La Croix-Rousse n’est pas à vendre »
CIL de la zone verte du Vallon
Conseil de quartier Croix-Rousse ouest
Dans le 9e arrondissement
Conseil de quartier St Rambert-Ile Barbe
Conseil de quartier de Vaise- Industrie
-  CIL de Vaise
Association de sauvegarde du quartier Jaÿr-Saint Cyr
Comité de défense du quartier de l’Industrie
Conseil de quartier de Gorge de Loup
Association citoyenne d’initiative locale (ACIL) de Vaise

La Mission Serin-Quais de Saône

Illust : Le local de la Mission, 307.9 ko, 591x442

Le local de la Mission
Serin-Quais de Saône

C’est évidement sur la rive gauche – coté Croix-Rousse, donc – que l’on est le plus actif. Le dernier événement en date est la création d’un espace d’information et de concertation pour les différentes parties impliquées par ce projet (municipalité, Grand Lyon, associations de quartier et populations). Cet espace, situé 3 chemin de Serin, dans le bas de la montée des Esses, accueille depuis juin 2006 la Mission Serin-Quai de Saône ainsi qu’une exposition sur l’histoire de ce quartier. Une soirée-conférence est également prévue pour le 28 septembre prochain.

Le local de la Mission Serin-Quais de Saône
Inauguré le 14 juin 2006, le local de la Mission Serin-Quais de Saône est ouvert au public, 3 chemin de Serin (Lyon 4e), le lundi de 13h à 19h et le jeudi de 9h à 14h.

Une exposition…
Document de présentation de l’exposition, 13 pages au format PDF, par la Mission Serin-Quais de Saône.

Illust : Pont de Serin (Koenig), 116 ko, 548x347

Pont de Serin (Koenig)
et le fort Saint-Jean

(BML, DLCP 6900, boite 4)

et une conférence.
-  Prévue pour le 28 septembre 2006 à 20h30, la soirée sera animée par André Pelletier, professeur d’archéologie romaine et gallo-romaine à l’Université Lyon II-Lumière, Robert Luc, auteur d’ouvrages sur l’histoire de Lyon et Jean-Luc Chavent, conteur de rues. Les habitants du quartier devraient recevoir par courrier une invitation à cette manifestation.

Illust : Le quai de Serin (...), 99.2 ko, 547x347

Le quai de Serin (Gillet)
et la tour de la Belle-Allemande

(BML, DLCP 6900, boite 4)

D’autres perspectives :

Depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale, le quartier de Serin a connu de nombreuses transformations : construction du pont Georges-Clemenceau en 1952 en remplacement de l’ancien pont Mouton situé légèrement en aval ; reconstruction de l’église Saint-Charles de Serin dont les premiers travaux de fondation, commencés en février 1951, se termine en mars 1952 ; percement du tunnel de la Croix-Rousse entre 1940 et 1952 ; destruction des usines Gillet délocalisées depuis la fusion de la société avec Rhône-Poulenc ; élargissement de la montée des Esses dont le tracé remonte aux années 1840.
Plus récemment, le quartier a encore bénéficié de quelques aménagements, notamment au niveau de la place de Serin, au bas des Esses, à laquelle on a substitué à la fin de 1998 l’ancienne succession de petits carrefours par un sens giratoire unique débouchant sur l’avenue de Birmingham, voie d’accès au tunnel de la Croix-Rousse.
Avec certaines rénovations, comme celle des façades et du clocher de l’église Saint-Charles en 2001 ou l’extension de l’école des Entrepôt (2006), c’est toute l’histoire de ce quartier, relativement peu connue, qui suscite à nouveau de l’intérêt.

Le Guichet du savoir (voir ci-contre).

Illust : Ancienne église de, 120.5 ko, 484x288

Ancienne église de Serin
et les usines Gillet, ca.1910

(BML, Fonds Sylvestre, SA 19/17)

Concernant le quartier de Serin et le quai Joseph-Gillet, plusieurs réponses ont récemment été publiées par la Bibliothèque de Lyon sur le Guichet du savoir. Nous ne reprenons donc pas ici les éléments bibliographiques qui ont pu y être mentionnés.

Le Tunnel sous la Croix-Rousse, Technica, numéro spécial 167, décembre 1953, 64 p.
Le tunnel sous la Croix-Rousse, l’une des plus importante construction lyonnaise de l’Après-guerre, a fait l’objet de nombreuses publications. Le numéro spécial daté de 1953 et publié par les ingénieurs de l’Ecole centrale lyonnaise est illustré de plans et de photographies d’époque. Voir aussi dans le n°138 de la revue Technica (juillet 1951, p.15-18).

Serin : un quartier militaire aux portes de la ville
Fiche de visite distribuée gratuitement lors des dernières Journées européennes du Patrimoine, sur quatre lieux historiques du quartier : fort de Vaise, fort Saint-Jean, Grenier d’Abondance et Hôtel de la Butte (ici au format pdf sur le site du Grand Lyon).

Illust : Quai de Serin (Gillet), 108.4 ko, 484x346

Quai de Serin (Gillet)
depuis la rive droite de la Saône, ca.1900

(BML, Fonds Sylvestre, SA 1/18)

Documentation régionale, 2006

Partager cet article