Eric Poitevin. Sans titre (cerfs, mouflon, daim, domaine de Belval) 2.

- temps de lecture approximatif de 1 minutes 1 min - Modifié le 21/09/2022 par ycadet

"C'est le rôle de l'artiste d'offrir la possibilité de regarder quelque chose autrement" Eric Poitevin

©Sans titre (cerfs, mouflon daim domaine Belval) 2. Eric Poitevin, 2020
©Sans titre (cerfs, mouflon daim domaine Belval) 2. Eric Poitevin, 2020

Eric Poitevin est une figure importante de la photographie contemporaine. Parmi les caractéristiques qui définissent son œuvre on peut déjà en citer trois : l’utilisation de la chambre photographique, un lent et patient travail d’élaboration et de construction de l’image, une démarche qui se rattache à l’histoire de l’art. Alors que dans la peinture classique l’artiste s’efforçait à rendre aux animaux morts toute leur majesté dans des compositions souvent somptueuses, le photographe choisit, lui, de présenter, sans décor ni artifice, un chevreuil qui vient tout juste d’être abattu par le chasseur. Il nous offre une version « anti-spectaculaire » de la nature morte de chasse. L’impression que nous laisse le chevreuil déposé sans vie sur le socle n’est pas choquante au contraire. Tout est calme presque serein, c’est un paradoxe propre à la série des Chevreuils à laquelle cette image appartient: la noblesse de l’animal l’emporte sur le “scandale” de sa mort violente. C’est comme si l’absence de jugement de l’artiste sur cet événement qu’est la chasse rendait plus puissant encore un hommage rendu à la vie.

Sans titre sera bientôt disponible au prêt à l’artotheque.

Partager cet article

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.