Cinéma basque

- temps de lecture approximatif de 6 minutes 6 min - Modifié le 18/01/2022 par N C

Cinéma basque. Cinéma en Pays Basque. Basques faisant du cinéma. Les nuances ne sont pas des moindres. Le cinéma basque doit-il être produit obligatoirement en Euskal Herria ? Le cinéma basque doit-il impérativement employer l'Euskara ? Peut-on affirmer que le film d’un réalisateur basque tourné à Madrid est basque ? Ou que tel autre, réalisé en terre basque par un étranger, porte bien le label du pays ? Le débat se complexifie.

Lauburu
Lauburu

On s’en tiendra aux faiseurs de cinéma basques même s’ils ont travaillé hors de la zone géographique du Pays Basque (nord en France et sud en Espagne) c’est-à-dire les sept provinces basques traditionnelles que sont :

Le Labourd

La Soule

La Basse-Navarre

La Navarre

La Biscaye

L’Alava

Le Guipuscoa

 

Dates clés :

1979 : arrivée du Statut d’Autonomie

1983 : loi sur la Cinématographie et création de la Télévision Basque ETB

 

Le cinéma basque a pour lui une culture, un patrimoine, une aire géographique, une langue, des contes et légendes qui sont autant de sujets singuliers tellement inspirants.

 

Handia (Le grand) (2017) de Jon Garaño et Aitor Arregi Galdos

Pays basque, 1836.

Après avoir combattu pendant la Première Guerre carliste, Martin Eleizegi retourne dans sa ferme familiale en Guipuzcoa.

Il découvre alors avec stupeur que son frère cadet, Joaquin, est devenu un géant.

Très vite, Martin ne recherche qu’une seule chose : quitter ce monde rural qu’il juge trop étriqué, tandis que Joaquin reste attaché à son village et aux traditions familiales.

Convaincu que tout le monde voudra payer pour voir l’homme le plus grand de toute la Terre, Martin embarque Joaquin pour un long voyage à travers l’Europe, au cours duquel ce dernier devra affronter ses propres complexes, ses doutes et ses peurs…

Une histoire inspirée de faits réels. AlloCiné

 

 

Les sorcières de Zugarramurdi (2013) d’Alex de la Iglesia

En plein jour, un groupe d’hommes braque un magasin d’or de la Puerta del Sol à Madrid.

José, père divorcé en plein conflit avec son ex-femme, Tony, son complice, sex-symbol malgré lui, Manuel, chauffeur de taxi embarqué contre son gré dans l’aventure, et Sergio, le fils de José, partent en cavale.

Objectif : atteindre la France en échappant à la police…

Mais arrivé près de la frontière française, dans le village millénaire de Zugarramurdi, le groupe va faire la rencontre d’une famille de sorcières, bien décidées à user de leurs pouvoirs maléfiques pour se venger des hommes… AlloCiné

 

 

Les sorcières d’Akelarre (2021) de Pablo Agüero

Pays basque, 1609.

Six jeunes femmes sont arrêtées et accusées d’avoir participé à une cérémonie diabolique, le Sabbat.

Quoi qu’elles disent, quoi qu’elles fassent, elles seront considérées comme des sorcières.

Il ne leur reste plus qu’à le devenir… AlloCiné

 

 

 

Il existe trois générations distinctes de cinéastes. Tous les cinéastes ne sont évidemment pas tous cités : il s’agit là d’une modeste sélection.

 

Première génération : les années 80

 

Les cinéastes de cette génération se divisent en trois blocs : ceux qui avaient fait du cinéma au Pays Basque auparavant, ceux qui décidèrent de revenir au pays après avoir séjourné à Madrid, et ceux qui débutaient.

 

 

Armendáriz, Montxo (Olleta, 1949-….)

Filmographie :

Belarra (2002)

Amuak (2004)

Midori (2006)

Ahate pasa (2009)

Deus et machina (2012)

Hubert le Blonen azken hegaldia (2014)

 

 

Díez, Ana (Tutera, 1955-….)

Filmographie :

Elvira Luz Cruz, pena máxima

Ander eta Yul (L’amitié à mort) (1988) Goya de la meilleure réalisatrice catégorie Espoir

Todo está oscuro (1997)

La mafia en la Habana (2000)

Galíndez (2002)

Hay motivo ! (Madrid, mon amour) (2004)

Algunas chicas doblan las piernas cuando hablan (2001)

Paisito (2008)

 

 

Olea, Pedro (Bilbao, 1938-….)

Filmographie :

Días de viejo color (1968)

Tormento (1974)

Pim, pam,pum… fuego ! (1975)

Un hombre llamado Flor de Otoño (1978)

Akelarre (1984)

Bandera negra (1986)

El maestro de esgrima (Le maître d’escrime) (1992) Goya du meilleur scénario adapté

Morirás en Chafarinas (1995)

Más allá del jardín (1996)

Tiempo de tormenta (2003)

La conspiración (2012)

 

 

Uribe, Imanol (San Salvador, 1950-….)

Filmographie :

El proceso de Burgos (1979)

La muerte de Mikel (Le Sexe du Diable) (1984)

El rey pasmado (1991)

Días contados (1994) Coquille d’Or du Festival de Donostia / Saint-Sébastien

Plenilunio (2000)

El viaje de Carol (2002)

Ciudadano Negrín (2010)

Lejos del mar (2015)

 

 

Deuxième génération : les années 1990

 

La politique de subventions à fonds perdu disparaît définitivement. La guerre entre une grande partie des cinéastes et le ministère de la Culture du Gouvernement Basque est ouverte.

 

Bajo Ulloa, Juanma (Vitoria-Gasteiz, 1968-….)

Filmographie :

Akixo (1988)

Alas de mariposa (1991) Coquille d’Or du Festival de Donostia / Saint-Sébastien

La madre muerte (1993)

Airbag (1997) record historique de recettes dans le cinéma espagnol

Frágil

Distrito 14

Historia de un grupo de rock

Rockanrolers

Rey gitano (2015)

 

 

Calparsoro, Daniel (Barcelone, 1968-….)

Filmographie :

Salto a vacío (1995)

Pasajes (1996)

A ciegas (1997)

Asfalto (2000)

Guerreros (2002)

Ausentes (2005)

Invasor (2012)

Combustión (2013)

Cien años de perdón (2015)

 

 

Taberna, Helena (Altsasu)

Filmographie :

Yoyes (2000)

Extranjeras (2005)

La buena nueva (2008)

Nagore (2010)

El contenido del silencio (2015)

 

 

Urbizu, Enrique (Bilbao, 1962-….)

Filmographie :

Tu novia está loca (Ta fiancée est folle) (1987)

La caja 507 (2002)

La vida mancha (2003)

No habrá paz para los malvados (2011)

 

 

Troisième génération : les années 2000 à 2014

 

Cette troisième génération se caractérise par le fait que tous ces cinéastes sont passés par Kimuak, (« jeunes pousses » en basque, est un programme du Département de la Culture du Gouvernement Basque qui a pour vocation la diffusion, à l’échelle internationale, d’une sélection annuelle de courts métrages produite en Euskadi).

 

 

Almandoz, Kolko (Donostia / Saint-Sébastien, 1973-….)

Filmographie :

Razielen itzulera (1998)

Belarra (2002)

Amuak (2004)

Midori (2006)

Ahate pasa (2009)

Deus et machina (2012)

Hubert le Blonen azken hegaldia (2014)

 

 

Altuna, Asier (Bergara, 1969-….)

Filmographie :

Txotx (1996)

Aupa Etxebeste ! (2005)

Bertsolari (2011)

Amama (2015)

 

 

Cobeaga, Borja (Donostia / Saint-Sébastien, 1977-….)

Filmographie :

Eramos pocos (2005)

La primera vez

Pagafantas (2009)

No controles (2010)

Negociador (2014)

 

 

Goneaga, Jose Mari (Ordizia, 1976-….)

Filmographie :

Tercero B (2002)

Sintonía (2005)

Supertramps (2004)

Lucio (2007)

80 egunean (80 jours) (2010)

Loreak (2014)

 

 

Herguera, Isabel (Donostia / Saint-Sébastien, 1961-….)

Filmographie :

Spain loves you (1988)

Los muertitos (1994)

La gallina ciega (2005)

Amár (2010)

Bajo la almohada (2012)

Sailor’s grave (2014)

 

 

Malo, Pablo (Donostia / Saint-Sébastien, 1965-….)

Filmographie :

El ángel de mármol (1995)

Jardines deshabitados (2000)

Frío sol de invierno (2004) Goya de la meilleure réalisation catégorie Espoir

La sombra de nadie (2006)

Hispania, la leyenda (2011)

Lasa y Zabala (2014)

 

 

Où voir du cinéma basque ?

 

 

Festivals

 

SSIFF San Sebastián International Film Festival

Ce festival a lieu en septembre. Il compte parmi les grands festivals de cinéma au même titre que ceux de Berlin, Cannes ou Venise.

Festival du Cinéma Espagnol de Nantes

Ce festival se tient au mois de mars.

 

Cinéma

Cinéma L’Atalante Bayonne (64100)

L’Atalante est un cinéma géré par une association, ouverte à tous ses spectateurs depuis sa création en 1990. Par leur cotisation annuelle et leur nombre, les adhérents sont les premiers soutiens du projet culturel porté par l’association Cinéma & Cultures, autour du cinéma d’auteur et de l’Art et Essai.

 

 

Bibliographie

 

Cinéma basque / ouvrage collectif sous la direction de Joxean Fernández

 

Euskal Zinema. Cinéma Basque. Basque Cinema / Joxean Fernández

 

Cine vasco : de ayer a hoy. Epoca sonora / Alberto López Echevarrieta

 

Hacia un cine vasco  (Vers un cinéma basque) / José María Unsain

 

El cine y los vascos (Le cinéma et les Basques) / José María Unsain

 

El cine en el País Vasco / Santos Zunzunegui

Partager cet article

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.