Le mot du mois

Aphantasie

- temps de lecture approximatif de 1 minutes 1 min - Modifié le 15/06/2016 par Sabine Bachut

Lorsqu'on vous évoque certains mots comme Rome, burgers, Tour Eiffel, Iphone, tout être humain projette dans son esprit une image de la chose énoncée. Quand ce n'est pas le cas, c'est que vous faites partie du club des "aveugles de l'imagination", autrement dit que vous souffrez d'aphantasie.

© Pixabay
© Pixabay

Du grec “Phantasie” qui signifie imagination, l’aphantasie décrit un syndrome neurologique où les personnes atteintes sont incapables de se représenter des images qui ne sont pas sous leurs yeux.

Normalement, la simple évocation d’un lieu, d’une personne fait apparaître une image dans votre cerveau, quand ce n’est pas le cas, c’est que vous êtes atteint d’aphantasie. Ce sont des chercheurs en neurosciences qui ont découvert ce syndrome à travers le cas d’un patient.

“Le patient ayant subi une opération d’angioplastie coronaire (un geste consistant à dilater de l’intérieur une artère du cœur obstruée), est alors devenu subitement incapable de faire apparaître consciemment des images mentales, comme celles d’amis ou de proches. Il ne présente pourtant pas de déficit cognitif. Les examens neurologiques, ophtalmologiques et psychiatriques sont normaux. Ce géomètre à la retraite, habitué durant toute sa vie professionnelle à se représenter dans son esprit toutes sortes d’habitations, a soudainement perdu la capacité de générer des images visuelles intérieures, aussi bien volontairement que spontanément. A tel point que ses rêves sont devenus vides de contenu visuel.”

Ensuite, le plus étonnant, c’est qu’en publiant leur étude sur ce patient, les chercheurs de la faculté de médecine d’Exeter ont reçus de nombreux témoignages de personnes atteintes des mêmes symptômes !

GIF - 696 octets

Alors, combien de lecteurs du blog de Cap Culture Santé sont atteints ?

Le cas étrange des aveugles de l’imagination par Pierre Barthélémy sur le blog du monde

Vues : 0

Partager cet article

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *