A redécouvrir

Mr. Day : Small fry (2010)

- temps de lecture approximatif de 2 minutes 2 min - Modifié le 18/08/2016 par Alfons Col

En 2010 le label parisien Favorite recordings édite son premier long format de soul vintage : "Small fry" du groupe lyonnais Mr Day. Ce disque inaugure une série de productions fortement inspirées par la soul-music des années 1960-70 et confère au label un statut de Motown française où règne un esprit de famille et des modes de productions similaires à la firme de Detroit.

mr day
mr day

Derrière le groupe Mr Day se cachent deux activistes du groove lyonnais : Eric Dupperay (auteur et chanteur) et Bruno Patchworks Hovart (compositions, basse). Ils étaient déjà à l’origine des projets Metropolitan Jazz Affair et surtout The Dynamics (groupe de reprises de tubes en versions reggae) qui eut un certain succès trois ans plus tôt. Le couple acquiert une vraie complicité doublée d’une efficacité dans toutes ses exécutions leur permettant aisément de parcourir tous les sous-genres de la soul sans jamais les singer. L’enregistrement en « live » et l’utilisation d’instruments d’époque donnent à l’album une profondeur et une fraicheur qu’on retrouve rarement dans les productions françaises du genre. Le groupe table volontairement sur la diversité en invoquant autant les fantômes de Curtis Mayfield, Billy Paul ou encore de Sly Stone.

 

La palette semble infinie pour ses musiciens chevronnés que ce soit des ambiances tendues des films de blaxploitation (Small fry) aux titres up-tempos façonnés pour les dancefloors (Soul on Wax) en passant par des titres plus funky (straggler) ou un rock-soul à la Paul Weller (la reprise de Spooky). Le duo s’adjoint les services de deux acteurs du jazz lyonnais, le batteur Rémy Kaprielan et l’organiste Raphaël Chambouvet (du groupe CHK) qui s’illustre dans de superbes solos soul-jazz (No time). Hawa et Mounam, les deux choristes sont des habituées du studio d’Hovart et ne tarderont pas, elles aussi, à enregistrer leurs propres albums solos, sous l’aile protectrice de Mr Day. Le groupe réitère deux ans plus tard avec l’album « Dry up in the sun » confirmant leur amour sincère de de la soul-music et de la musique afro-américaine en général. Eric Dupperay prépare d’ailleurs un tout nouveau projet pour la rentrée…un hommage au blues. A suivre !

 

Voir dans le catalogue

Partager cet article

Poster un commentaire

One thought on “Mr. Day : Small fry (2010)”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *