logo-article

Two circles

Alvin Lucier

Comme John Cage, Alvin Lucier est de ces musiciens explorateurs que l’écriture intéresse moins que l’expérience d’écoute.

Il utilise indifféremment objets, instruments et machines afin de mettre en relief la vie cachée des sons, les événements de leur propagation et de leur rencontre (battements, frottements, oscillations, résonances…), comme dans la pièce titre de ce disque Two circles.
Son travail porte aussi sur les propriétés acoustiques d’un espace. C’est le sujet de I’m sitting in a room, pièce emblématique d’Alvin Lucier, et une des plus célèbres de l’art sonore.

« Assis dans une pièce » le compositeur enregistre l’énoncé du dispositif sur une bande. Celle ci est diffusée et réenregistrée, dans la même pièce, encore, et encore…. jusqu’à effacement de la voix. Au fil des réenregistrements, la voix devient un halo, un murmure fantômatique qui se perd dans l’acoustique de la pièce. Reste l’empreinte sonore du lieu -comme un négatif de la voix- peu à peu restituée, à force d’érosion du son qui y a été enregistré…

Voir dans le catalogue de la BML

Tags

Type :

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *