logo-article

Solitude Europe

Sébastien Fevry

Avec son premier recueil, Sébastien Fevry signe une entrée en poésie sans faux pas ni maladresse.

Ne serait-ce que son titre, Solitude Europe, dénué de préposition, nous laisse songeur et curieux, pris entre un léger vague à l’âme et une attente de précision.

L’Europe, on la traverse au fil de ses poèmes, d’Ostende à Dubrovnik, en passant par des lieux qui nous semblent familiers sans même qu’ils soient vraiment nommés. Les époques elles aussi, passent devant nous ; se confondent parfois.

D’une Histoire commune se détache une histoire singulière, où les récits intimes côtoient les grandes figures littéraires, héros de pop culture et autres références qui font date dans notre mémoire collective.

On pourrait presque parler d’une poésie cinématographique, faite de petits récits et d’images fortes, pourtant ancrées dans des éléments du quotidien, que la langue simple mais travaillée de Sébastien Fevry vient magnifier d’autant plus, par sa précision, sa concision.

Une belle découverte poétique, qui inspire à la fois une profonde mélancolie et un désir ardent de vie et d’évasion.

Voir dans le catalogue de la BML

Tags

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *