logo-article

Shadows

Quatuor Tana

Le quatuor Tana s’est fait connaître par ses créations engagées d’œuvres percutantes et radicales, dont « Shadows » constitue un beau panorama.

Crescent scratches emprunte aux effets des DJ’s : glissandis appuyés, écrasés, souvent pulsés et mis en boucle broient les notes dans leurs franges inharmoniques et bruitées. Nous voilà au au cœur de cette spectaculaire esthétique de la « saturation » qui anime une jeune génération de compositeurs.

L’ébouriffant  In Vivo de Raphaël Cendo cherche à déborder la maîtrise instrumentale des musiciens en les poussant aux limites de vitesse, d’intensité, de pression et de puissance, les acculant à la faille du geste, installant la lutte avec l’instrument et la partition au cœur de l’interprétation.

En 3 mouvements courts et contrastés, usant de modes de jeu très variés, Tracés d’ombre de Franck Bedrossian joue des différences de tempi et de textures, étirés, effleurés et dilatés ou bien précipités et saturés, faisant du quatuor un organe-limite.
Un disque-expérience, aux charmes convulsifs et souvent inouïs.

Voir dans le catalogue de la BML

Tags

Type :

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *