logo-article

Malevil

Robert Merle

Roman spéculatif qui ne suit pas les codes de la littérature de genre, Malevil appartient à la nébuleuse des textes parfois appelés transfictions, qui s’inscrivent à la frontière de la science-fiction et de la littérature générale.

Il y a quelques romans qui m’ont laissé l’impression troublante d’avoir rencontré et connu les personnages qui les habitent. Malevil fait partie de ces romans.

Habituellement classé en littérature générale, Malevil est pourtant un roman spéculatif : édité pour la première fois en 1972, l’histoire commence dans une campagne de France en 1977, un dimanche, celui où le souffle d’une bombe atomique dévasterait et brûlerait la terre sur des distances inconnues.

Le roman est l’histoire de quelques amis dont les vies sont miraculeusement préservées du feu nucléaire. Réunis au moment de l’explosion dans une profonde cave sous le château de Malevil, ils survivent de justesse à la vague d’air brûlant qui ravage la surface.

Lorsqu’ils parviennent à sortir de leur abri, la terre est calcinée à perte de vue et le château est comme une île. A partir de cette conjecture, Robert Merle déroule le fil d’une histoire aussi naturellement que si elle était vécue. Ses personnages nous racontent ce qu’ils font pour survivre, puis comment ensemble ils continuent à vivre, se nourrir, aimer, se souvenir, et enfin espérer…

Ils devront aussi se défendre dans ce monde dont ils ne savent plus grand chose. Les rencontres s’annoncent rares, et seront autant attendues que redoutées.

Bien qu’imaginée il y a 50 ans, cette « robinsonnade post-apocalyptique » entre en résonance avec les préoccupations très actuelles liées à la « collapsologie » et aux craintes d’effondrement des sociétés industrielles en posant la question de la survie dans un monde qui deviendrait brutalement et radicalement autre.

Pour découvrir le concept de transfiction et une sélection d’ouvrages qui ont inspirés cette dénomination, voir l’ouvrage de Francis Berthelot : Bibliothèque de l’entre-mondes [Livre] : guide de lecture, les transfictions / Francis Berthelot 

 

Voir dans le catalogue de la BML

Tags

Type :

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *