logo-article

Ma vie de Bacha Posh

La tante d’Obayda a une idée pour attirer la chance : faire de sa nièce une bacha posh, c’est-à-dire l’habiller en garçon...

Après un grave accident, la famille d’Obayda a dû s’installer dans la campagne afghane où la vie est dure. Obayda, la plus jeune des quatre filles, est transformée en Bacha Posh*. Habillée en garçon, elle devient Obayd. Désemparée d’avoir coupé ses longs cheveux et de renoncer à la danse, sa rencontre avec une autre Bacha Posh lui permettra de trouver des repères et de découvrir peu à peu la liberté…

*Une bacha posh est une pratique culturelle où des familles qui n’ont pas eu de fils font le choix d’élever leur fille comme un garçon jusqu’à la puberté. 

Ce roman évoque la différence des rôles attribués aux filles et aux garçons dans le monde. A travers ce parcours de Bacha Posh l’auteure souligne à quel point le retour en arrière est douloureux pour ces jeunes filles qui ont ainsi gagné de la liberté. En effet, à la puberté, elles doivent reprendre leur rôle « de fille » au sein de la famille. Un rôle souvent plein de privations.

Sur le même thème : Bacha Posh de Charlotte Erlih ; Ed. Actes sud Junior

 

 

Voir dans le catalogue de la BML

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *