logo-article

La révolte des moins-que-rien

Yaël Hassan

Roman inspiré de faits réels qui font froid dans le dos !

Ce roman c’est l’enfance de Pierre et Marie, deux jumeaux du début du XXème siècle, abandonnés par leur mère peu après leur naissance.

Après des années heureuses passées chez Nounou Germaine, ils ont été placés dans d’autres familles d’accueil avant d’atterrir dans un institut privé géré par le terrible couple Perrot et ayant pour objectif de s’occuper de pupilles de la nation confiées par l’Assistance Publique.

Là débute pour eux et l’ensemble des enfants de cette maison un calvaire sans nom : cachot, bâton, froid, faim, violence… constitueront leur quotidien.

Pierre et trois autres camarades vont aller trouver le sous-préfet pour tout lui raconter, une fois revenus de cette virée ils sont envoyés au cachot mais le cœur rempli d’espoir : le préfet va s’occuper de leurs souffrances.

Six mois s’écoulent toujours rien, une véritable mutinerie va alors se mettre en place et déboucher sur un procès.

L’auteur s’est inspiré de faits réels, ceux des Vermiraux, institut privé créé en 1882 et situé dans l’Yonnes.

Ce roman très documenté est intéressant d’un point de vue historique puisque l’événement retracé marque un tournant dans la reconnaissance des droits des enfants en France. L’écriture fluide de Yaël Hassan offre une lecture agréable et à la portée de tous.

Voir dans le catalogue de la BML

Tags

Thème :

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *