logo-article

Junk

Hailey Tuck

Premier album jazzy d'une nostalgique du swing

 

 

 

Chaque mois voit arriver son lot de nouvelles chanteuses de jazz. Avec Hailey Tuck nous sommes sur le versant soft du jazz, celui qui ne fait pas de vagues, quelque part entre Blossom Dearie et Madeleine Peyroux. Mais on peut préférer la Méditerranée à l’Atlantique. Et si Hailey Tuck ne vous bousculera pas elle saura ravir le cœur tendre en attente de douces ballades jazzy. Avec l’aide de Larry Klein, le producteur de Melody Gardot et Norah Jones, la chanteuse transforme quelques chansons rock en standards de jazz, s’appropriant des morceaux des Kinks, de Leonard Cohen, de McCartney ou encore de Pulp. Une belle voix, de bons instrumentistes et une production de haut niveau font de cet album un doux ravissement.

Native du Texas (USA) cette jeune chanteuse (27 ans) réside à Paris.

Voir dans le catalogue de la BML

Tags

Type :
Thèmes :

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *