logo-article

Fast-food

Grégoire DAMON

Un poète chez Meecoy ...

Bienvenue dans le monde du travail d’un géant de la restauration rapide ! Dans le quotidien de Greg, il y a la POM  (Plateforme Opérationnelle Mixte) empire de la friture, le toaster carnivore dont la maintenance n’est pas une urgence et le ZOO, zone de contact avec la clientèle.

Dehors, les manifestants battent le pavé en réclamant un monde meilleur, l’ouverture des soldes draine un flot de nymphettes, et tous se retrouvent au zoo …

Une bonne bande de potes qui suent en cuisine, survivent aux rushes le payant de leurs corps et font face au « nouveau management » mis en place par la direction.

La bienveillance et l’humanité n’étant pas les mamelles de la productivité, l’équipe se voit refuser une demande d’absence pour l’enterrement d’un collègue.

Cela sera-t-il le déclencheur d’une guérilla chez Meecoy ?

Sans filtre et avec un humour décapant, l’auteur nous dresse le portrait réaliste et mordant d’un modèle économique qui fabrique des salariés dociles et interchangeables.

Il nous bouscule dans nos préjugés : non il n’y a pas que des étudiants en contrats temporaires qui œuvrent à la confection des burgers. Équipier Meecoy, c’est un vrai métier, polyvalent, pénible et exigeant. On commence parfois pour un dépannage financier qui finalement perdure, tout comme le loyer à payer.

Un métier où tu montres ce que tu as dans le ventre, jusqu’à y laisser tes tripes au sens premier du terme, comme Simon le manager « vieille école » qui savait donner de sa personne…

Voir dans le catalogue de la BML

Tags

Type :

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *