logo-article

Drummer & composer

Snorre Kirk

Un sextet de jazz venu du froid

 

 

A la première écoute on se croirait dans les années 50, ces années ou le jazz classique rencontrait le bebop : un peu de Duke Ellington, du Mingus, une touche de jazz Latino, un zeste de swing. Ainsi à la tête d’un sextet de musiciens nordiques quasiment tous inconnus mais néanmoins brillants, le batteur norvégien Snorre Kirk réussit à marier disque-hommage et véritable création musicale. Nous ne sommes pas dans un courant revivaliste, où le but est de reproduire les sonorités et les clichés jazz. Car le disque évoque plus qu’il ne copie. Au contraire, cela sonne très moderne. C’est joyeux, enthousiaste, et parfaitement enchanteur. Comme son nom l’indique il s’agit de l’album d’un batteur, mais c’est avant tout le compositeur que l’on perçoit. Puisque le disque est uniquement constitué de compositions originales, parfaitement ciselées, et subtilement arrangées. Une vraie découverte.

Voir dans le catalogue de la BML

Tags

Type :
Thèmes :

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *