Ils sont partout !

Adopte un drone

- temps de lecture approximatif de 5 minutes 5 min - Modifié le 20/01/2017 par Isaac Newpomme

Noël est passé, si vous êtes un peu geek, vous n’avez pas pu éviter le cadeau tendance de ces deux dernières années : un de ces gadgets qui volent (presque) tout seuls, et dont les multiples hélices semblent promettre au sapin (ou à votre belle-mère) une rapide décapitation.

Une petite balade ?
Une petite balade ?

Félicitations ! Vous voilà propriétaire d’un drone, comme des millions d’autres utilisateurs. Mais un drone, ce n’est pas qu’un joujou, il existe une grande variété de  ces objets qui n’ont pas fini d’envahir notre quotidien. Petit tour d’horizon.

 

 

un drone bracelet

 

 

Au fait, un drone c’est quoi ?

En Anglais, drone signifie faux-bourdon nom donné par dérision aux premiers prototypes volants anglais, qui se distinguaient surtout par leur lenteur et leur bruit. Repris par la suite, le sobriquet est adopté par tous aujourd’hui.

Comme bien souvent, les origines sont à chercher du côté des militaires. Les premiers essais datent de la première guerre mondiale avec des « avions sans pilotes », plus des appareils traditionnels radiocommandés que des drones au sens strict. Les expérimentations se poursuivent durant la guerre froide, mais le premier drone réellement opérationnel est mis en service durant le conflit Iran/Irak. Depuis, ils sont devenus des acteurs majeurs dans tous les conflits.

Heureusement, si les applications militaires ou de police (ou d’espionnage) sont encore majoritaires, on n’a pas tardé à trouver d’autres utilisations publiques utiles : Pompiers, sécurité routière, inspection d’ouvrages d’art, surveillance de zones protégées

 

 

(ce n’est pas une question de taille)

 

 

Et pour les particuliers ?

Si les professionnels de l’image furent parmi les premiers à utiliser les drones, ils sont loin d’être les seuls aujourd’hui : agriculteurs, agents immobiliers, géomètres … de par leurs caractéristiques ils peuvent en peu de temps couvrir une grande surface et effectuer de nombreux relevés, en 15 minutes un bon drone peut remplacer plusieurs jours de travail ! Signalons aussi l’existence de drones terrestres, conçu pour l’industrie : inspections en milieux confinés, canalisations … Le monde du silence est lui aussi concerné par l’arrivée de drones sous-marins.

Mais les particuliers sont aussi de grand joueurs et on trouve aujourd’hui toutes sortes de drones de loisirs, de toutes les tailles et à tous les prix. Profitons-en pour rappeler que les caméras intégrées ne sont pas censées servir à espionner les voisin(e)s… c’est défendu et répréhensible (voir le chapitre suivant sur la législation).

On peut par contre faire de la compétition et participer à des courses (avoir le cœur bien accroché n’est pas une option).

 

 

Attention ! drone méchant

 

 

Ce que dit le droit

Face à l’invasion de ces objets dans la vie courante, le législateur s’est vite trouvé dépassé. Face à des comportements parfois de bonne foi, deux textes du 17 Décembre 2015 clarifient la situation : deux catégories, moins de 25 kg et plus. Seule cette dernière est soumise à autorisation de vol, la première devant suivre quelques règles d’usage. La DGAC (Direction Générale de l’Aviation Civile) a produit une vidéo sur les règles d’usage à respecter dans le cadre de l’utilisation d’un drone de loisirs. A bon entendeur :  un contrevenant risque jusqu’à un an et 75 000 € d’amende…

 

 

J’en ai vu un !

 

 

Demain : le drone notre nouvel ami (ennemi) ?

Nous ne sommes qu’au début de l’ère des drones et la seule limite semble être notre imagination : on commence à expérimenter les livraisons diverses, on pense aux petits colis et aux pizzas, mais l’envoi rapide de médicaments ou de poches de sang sur les lieux d’un accident démontre un usage mature et utile. Se posera alors la question de l’encombrement de l’espace aérien : en Californie, des hélicoptères anti-incendie n’ont pu accéder à un feu de forêt à cause de la trop grande concentration de drones sur la zone…

Les applications dans le domaine de la sécurité, sont prometteuses :  des étudiants iraniens ont mis au point un drone maître nageur qui largue des bouées en mer. On teste par ailleurs un drone défibrillateur. Bientôt des drones capables d’effectuer des diagnostics ?

Des drones marins pourront contribuer à nettoyer la mer, et traquer la pollution maritime.

Plus fun : quand le drone remplace le remonte pente, cela s’appelle le drone boarding, mais il faut autre chose qu’un mini-drone pour tirer un skieur…

 

 

Pas encore au point !

 

Bibliographie

 

Divers festivals de drone et de films de drones ont vu le jour :

Quelques livres :

Les drones au cinéma :

  • Oblivion : LE film de drones par excellence, où ceux-ci jouent un rôle majeur dans un futur d’apocalypse.
  • Good Kill : les états d’ame d’un pilote de drones le soir après sa “journée de travail”.

 

Pas encore convaincus par l’utilité des drones et leurs innombrables applications ?  Cette vidéo va achever votre scepticisme :

 

https://www.youtube.com/watch?v=PWYxS_ndtDA

 

Tags

:

Partager cet article

Poster un commentaire

One thought on “Adopte un drone”

  1. Drone dit :

    Très bon article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *