Et si on apprivoisait la solitude?

- temps de lecture approximatif de 10 minutes 10 min - par jd

Depuis l'année dernière, dans l’actualité, nous entendons parler de ces personnes qui souffrent du confinement, de l’isolement qu’il occasionne. Nous l’avons tous ressenti mais pour certains cette situation qui s’impose à eux les rends mal à l’aise, ceci dans des conditions qu’ils n’ont pour la plupart pas choisies et qui les obligent à parfois ne voir aucune autre personne pendant plusieurs jours : ils souffrent de la solitude. Comment alors les aider à surmonter cette période et apprivoiser cette solitude, la rendre moins pesante ? Et si nous tentions pour cela de nous rapprocher de ceux qui la connaissent bien, de ceux qui l’ont expérimenté ou étudié…

Photo by: Matthew Henry
Photo by: Matthew Henry

Chaque personne au cours de sa vie à fait ou fera l’expérience de la solitude. Qu’elle soit brève ou sur une période plus longue, qu’elle soit subie ou choisie chacun la fuit ou l’espère.

Pour ceux qui en ont peur ou l’étudie, elle est souvent synonyme d’isolement, de manque, d’abandon. Ce face à face avec eux même étant plus souvent à l’origine de panique que de bien être.
Certains « spécialistes en bonheur » comme Gretchen Rubin combattent ce « fléau contemporain » qu’est la solitude et font de ce combat et du « vivre mieux » un défi majeur de notre société. Voir Les 4 profils : l’outil indispensable pour enfin se comprendre et vivre mieux

Quelques idées de lectures pour s’approcher du sujet:

>Les Finlandais sont des gens heureux : le « sisu » ou comment retrouver sa force intérieure de Pantzar Katja
>Le livre du hygge : mieux vivre : la méthode danoise de Wiking Meik
>Vivre une solitude heureuse de Borrel Marie
>Françoise Dolto – Parler de la solitude et solitude
>Des solitudes sous la direction de Franck Chaumon et Okba Natahi

Photo by: Brodie Vissers

Pour ceux qui la recherchent, la solitude représente une expérience de la liberté, un plaisir d’être seul avec soi, de rêver, de se laisser aller au fil de leur pensée et leur imagination. Ce retour sur soi étant même un moyen de prendre contact avec l’autre, la capacité à être seul étant indispensable à la connaissance de soi et donc une plus grande ouverture aux autres.

A lire:

>Solitude volontaire de Remaud Olivier

>Voyage au bout de la solitude : récit de Jon Krakauer

>Sylvain Tesson: Dans les forêts de Sibérie : février-juillet 2010 et Sur les chemins noirs

>Le dernier ermite : l’histoire incroyable d’un homme qui a vécu seul pendant 27 ans dans les forêts du Maine de Finkel Michael

Selon Anne-Laure Martin, psychologue et psychothérapeute, « la solitude n’est pas une fatalité, même si elle dépend en partie de conditions matérielles et environnementales, elle est aussi affaire de positionnement et de comportement. » Elle propose ainsi plusieurs manières de vivre une solitude plus sereine en changeant notre état d’esprit. Mieux vivre avec elle au lieu de la combattre.

 

Quelques conseils à appliquer chez vous pour bien commencer:

 

Photo by: Samantha Hurley

Soignez votre environnement
Profitez du temps passé chez vous pour décorer votre intérieur avec des images et des objets qui font du bien, qui vous font sourire, qui vous inspirent ou qui vous rappellent de bons moments.
Jouer aussi avec les lumières: une lampe de bureau, un lampe d’ambiance ou des bougies…

>Ambiances & jeux de couleur de Soubiran Nathalie
>Déco thérapie : le bonheur est dans la maison de Cino Emanuela

 

Photo by: Matthew Henry

Ecoutez un morceau de musique
L’un des moyens les plus simples et abordable de lutter contre la solitude est d’écouter vos morceaux préférés.
La musique à le pouvoir de créer un sentiment d’appartenance et de présence sociale. Selon le neuroscientifique Istvan Molnar-Szakacs, « dès que vous entendez une séquence de sons abstraits organisés hiérarchiquement que nous appelons musique, une multitude d’associations sont activées dans votre cerveau. Celles-ci peuvent faire appellent à des souvenirs ou des émotions qui, ensemble, créent un sentiment d’appartenance et de lien social. Cela pourrait expliquer pourquoi nous nous sentons moins seuls lorsque nous écoutons de la musique. Le cerveau interprète la structure de la musique comme un échange avec une autre personne».

>Découvrez de nouveaux artistes, de nouveaux styles musicaux dans les espaces discothèques des bibliothèques

 

Créez vos propres rituels

Photo by: Farah

Nous proposons de trouver comment et pourquoi se lever chaque matin de bonne humeur à l’idée de passer cette nouvelle journée dans votre cocon.
Mettre en place une routine quotidienne réaliste peut aider à réduire l’anxiété et optimiser votre bien-être général. Commencez par pratiquer une routine matinale légère, en choisissant des habitudes qui vous mettent de bonne humeur : un moment de méditation, lire quelques pages d’un livre avec votre café, un petit-déjeuner fait maison…
Dans la journée accordez-vous un moment de pause autour de votre tisane ou café préféré(e).

>Petites habitudes, grandes réussites : 51 pratiques inspirantes pour devenir la meilleure version de soi-même de Karapinar Onur
>Changer avec le kaizen : quel sera votre prochain petit pas ? de Vanbremeersch Christie

 

Photo by: Matthew Henry

Méditez
Acceptez chaque événement qui se présente sans le juger : cela arrive, ici et maintenant, et c’est indépendant de votre volonté. Pourquoi donc en être affecté ?

>Prenez les commandes de vos rêves : une technique de méditation pour dépasser ses peurs de Colombel Marine

>Comment la philosophie peut nous sauver : 22 méditations décisives de Fabrice Midal

 

Appréciez-vous tel que vous êtes
S’apprécier en tant que personne et bien se connaître demeure essentiel pour accepter la solitude.

>Se libérer enfin du regard de l’autre : guérir de ses blessures et s’aimer soi-même de Mazet Muriel
>Je suis une merde et je compte bien le rester de Niazi-Shahabi Rebecca
>L’estime de soi : s’aimer pour mieux vivre avec les autres de Christophe André et François Lelord

 

Photo by: Kyle Topping

Prenez soin de vous
L’isolement et le repli sur soi sont des facteurs de dépression et d’altération de l’estime de soi. Plus on se sent exclu, moins on s’attribue de valeur personnelle et moins on se traite bien. Il est donc essentiel de recommencer à prendre soin de soi physiquement et émotionnellement avant de renouer avec les autres. Soignez votre apparence, pratiquez une activité sportive… Réfléchissez à ce qui pourrait vous procurer du bien-être au quotidien et privilégiez les petits plaisirs. Enfin, prenez le temps de lister vos compétences et talents divers et relisez régulièrement votre liste pour améliorer votre confiance en vous.

>La confiance en soi, une philosophie de Pépin Charles
>Prendre soin de la vie : de soi, des autres et de la nature de Christophe André, Gauthier Chapelle, Alexandre Jollien et al.

>Se mettre à courir quand on est vieux, gros, (sympa) et pas sportif de Nadine Charlat

Photo by: Jessica Devnani

 

Prenez soin des autres
Se sentir utile renforce la bonne estime de soi et c’est la meilleure manière de sortir de l’isolement affectif et de renouer avec le sentiment d’appartenance à la communauté des hommes. Pourquoi ne pas vous demander comment vous pourriez aider et soutenir les autres ? Par exemple : garder les enfants de vos voisins, vous investir dans un refuge animalier, proposer vos services à des personnes âgées dans votre quartier, faire du bénévolat…

>L’empathie au coeur du jeu social de Serge Tisseron
>La bonté humaine : altruisme, empathie, générosité de Jacques Lecomte
>L’âge de l’empathie : leçons de la nature pour une société solidaire de Frans de Waal
>Entre toi et moi, l’empathie scénario et réalisation de Valeria Lumbroso

>Ces liens qui nous font vivre : éloge de l’interdépendance de Rébecca Shankland et Christophe André
>Et si je trouvais enfin ma place : les secrets de l’intelligence relationnelle de Barbara Mattison
>La peur de l’autre : surmonter l’anxiété sociale de Laurie Hawkes
>Du voisinage : réflexions sur la coexistence humaine de Hélène L’Heuillet

 

Bien se reposer
Les chercheurs ont constaté que le manque de sommeil ou un sommeil de mauvaise qualité avait un effet « désocialisant ». Non seulement les mauvaises nuits impactent négativement l’humeur et les émotions mais la fatigue et l’irascibilité poussent au repli sur soi. Veillez donc à optimiser les conditions de votre sommeil. N’hésitez pas à pratiquer des exercices de respiration et de relaxation avant le coucher, mangez légèrement, éteignez les écrans (télévision et ordinateur) une heure avant de vous endormir.

>Bien dormir ça s’apprend ! de Benjamin Lubszynski

>Antifatigue : en 4 semaines, retrouvez 100 % de votre énergie grâce au sommeil du professeur Pierre Philip
>Je rêve de dormir : laissez-vous guider dans l’univers du sommeil de José Haba-Rubio et Raphaël Heinzer
>Comment retrouver le sommeil par soi-même de Sylvie Royant-Parola

 

 

Rangez votre maison

Photo by: Farah

Lorsque nous nettoyons notre espace physique, notre espace cérébral se libère également. «Le fait de mettre de l’ordre active la zone “au travail” de votre cerveau, ce qui vous permet de sortir des cycles de rumination, dit la psychiatre Mélanie Greenberg. S’asseoir et ruminer sur sa solitude ne fait qu’empirer les choses. Accomplir une tâche organisationnelle, au contraire, crée une forme d’engagement et active votre cerveau logique, qui peut être l’antidote à l’emballement des émotions.»

>Ranger : l’étincelle du bonheur : un manuel illustré par une experte dans l’art de l’organisation et du rangement de Marie Kondo
>200 conseils et astuces pour bien ranger et s’organiser chez soi de Geralin Thomas

ou au contraire bien vivre votre désordre >De la joie d’être bordélique de Jennifer McCartney

 

Écrivez un poème, écoutez une lecture
L’écriture ou la lecture peuvent apaiser nos chagrins les plus profonds. Tanya Davis dans l’un de ses poèmes écrit: «La solitude est une liberté qui libère et allège: un isolement assumé est gage de guérison.» Il suffit parfois de puiser du réconfort dans un poème ou un roman qui à du sens pour vous.

> Tester l’écoute des nombreux CD textes lus à emprunter en bibliothèque

 

Photo by: Yurii Romanov

Lancez vous dans un projet créatif
Pourquoi ne pas essayer quelque chose de nouveau et créatif? Peut-être l’occasion de rencontrer de nouvelles personnes ou de développer de nouveaux talents, de créer une vocation…

> Toutes les bibliothèques possèdent des livres de créations manuelles (produits maison pour la maison, tricot/couture/point de croix, land art, bricolage…)

 

Photo by: Matthew Henry

 

Appréciez la chaleur d’un bain chaud
Votre cerveau associe la chaleur physique aux sentiments psychologiques de connexion. Une étude menée par des chercheurs de Yale a noté que «les sentiments de froideur sociale et de déconnexion déclenchent un besoin de chaleur sociale qui peut être satisfait par de la chaleur physique, comme prendre un bain ou une douche chaude».

>Relaxez-vous : bien-être & sérénité en musique de Nicolas Dri

Partager cet article

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *