La vanille : un nouvel espoir pour soigner les grands prématurés

- temps de lecture approximatif de 6 minutes 6 min - Modifié le 04/07/2016 par FGrignoux

Bebe_premature.png
Bebe_premature.png
Les enfants prématurés sont non seulement agréablement titillés par l’odeur de la vanille mais celle-ci peut notablement améliorer leurs performances respiratoires, selon une étude menée par le CNRS au sein des Hôpitaux universitaires de Strasbourg (HUS). Chez un groupe d’enfants, pendant les heures où leur couveuse a été parfumée à la vanille, les apnées du sommeil, qui constituent l’un des troubles les plus préoccupants liés à la prématurité, ont diminué en moyenne de 36%.

Au départ, cette étude

visait à mieux connaître l’aptitude des prématurés « à détecter et à différencier les odeurs ainsi qu’à exprimer des préférences ». Elle consistait à présenter pendant dix secondes des cotons-tiges imprégnés d’odeurs fortement diluées à 25 nouveau-nés affichant 28 à 33 semaines de gestation.

PNG - 30.6 ko
Bébé prématuré
Images CNRS

[actu]Impact physiologique[actu]
Si l’odeur d’acide butyrique (beurre rance) a unanimement déclenché des grimaces et des moues de dégoût, la vanille a tout aussi universellement provoqué « mouvements de succion, de léchage et détente des muscles faciaux » souligne le professeur Jean Messer, responsable de cette étude. En outre, tandis que la « mauvaise odeur » ralentissait le rythme respiratoire, la « bonne », au contraire l’accélérait et ce d’autant plus que la fréquence respiratoire était basse.

Un livre Le grand livre du bébé prématuré et un film Si petits

permettent de comprendre le quotidien d’un bébé prématuré.

[actu]Un espoir de nouveaux traitements[actu]
Dans une deuxième phase de l’étude , 14 prématurés souffrant d’apnées résistant aux traitements traditionnels, des stimulants tels que la caféine et la théophyliine, présents dans le café et le thé, ont été sélectionnés et leurs couveuses odorisées à la vanille. C’est sur cet échantillon que portent les résultats les plus prometteurs, la diminution des apnées atteignant 45% pour les cas les plus sévères.

Un article sur les traitements actuels :

3 jours et déjà drogués à la caféine

[actu]De nouveaux axes de recherche[actu]
De nombreuses questions restent encore sans réponse et l’équipe tente notamment de déterminer si l’effet physiologique de la vanille pourrait être obtenu avec d’autres odeurs agréables et si un traitement par vanille permettrait de réduire, voire de remplacer les traitements médicamenteux existants, selon le chercheur. La sensibilité olfactive découverte chez les prématurés aura aussi un impact immense sur leur environnement immédiat, avec en premier lieu la recherche de produits désinfectants moins agressifs et moins désagréables pour les tout-petits.

Sur la perception olfactive :
- Eloge de l’odorat
- Odeurs et saveurs
- A fleur de peau
- De la molécule à l’odeur

BMP - 81.3 ko
Vanille
DR

La vanille, vedette incontestée de l’aromatisation alimentaire, grand classique de la parfumerie est également utilisée en aromathérapie.

L’université de Jussieu a recensé les diverses utilisations de la vanille dans ce dossier.

En aromathérapie, elle est traditonnellement indiquée en cas de
- dépression, hystérie
- neurasthénie, mélancolie
- impuissance, défaillances passagères au niveau sexuel chez l’homme.

Mais nul ne connait encore toutes les vertus de la vanille. En effet, une équipe de diététiciens de l’hôpital Saint Georges de Londres n’ont pas encore déterminé l’effet de l’arôme de la vanille, mais ils suggèrent qu’il pourrait avoir un effet sur la chimie du cerveau en diminuant les concentrations de sérotonine(un neurotransmetteur suspecté de jouer un rôle dans l’appétit). A l’inverse, le chocolat contient des substances chimiques qui sont converties en sérotonine.

Après les patchs à la nicotine pour cesser de fumer, débarquent les patchs à la vanille pour ceux qui veulent perdre du poids. Posés sur le dos de la main, ils diffusent un parfum de vanille qui dégoûterait les plus accros de barres chocolatées et autres sucreries. Doit-on conclure : Accros au chocolat, sniffez de la vanille ! ?

JPEG - 5.1 ko
Une orchidée qu’on appela vanille
Métropolis

En cuisine, l’arôme de cette orchidée qu’on appela vanille parfume de nombreuses recettes sous différentes formes. Qui n’a jamais savouré une bonne crème anglaise ?

« Ensorceleuse, voluptueuse, érotique, l’absolu vanille, à la fois épicé, boisé et baumé, apporte une toile de fond gustative et sexy aux parfums. Lent vertige sensuel, elle invite au péché. Pour la déguster : [actu]Jicky[actu] de Guerlain, [actu] Vanille exquise[actu] d’Annick Goutal, [actu]Sublime[actu] de Jean Patou, [actu]Chanel n°5[actu], [actu]Coco Mademoiselle[actu],[actu]Poison[actu] de Christian Dior et beaucoup d’autres.

Extrait de Des épices au parfum

JPEG - 4.6 ko
Des épices au parfum
Aubanel

La vanille titille les papilles des petits et grands gourmands, enchante les narines mais surtout permet de s’évader.

Ce que vous ferez en parcourant le dossier qu’a consacré l’Express en juillet 2007 au cours de son tour du monde des arômes

La Vanille (Tahiti) : de la fleur aux lèvres par Henri Hagel ainsi qu’en visionnant le film Affaire de goûts : la vanille à la Réunion.

Partager cet article

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *