Album à redécouvrir

African Marketplace / Abdullah IBRAHIM (Dollar BRAND) (1979)

- temps de lecture approximatif de 2 minutes 2 min - Modifié le 02/07/2021 par Eric

Abdullah Ibrahim - né sous le nom d'Adolph Johannes Brand - est un pianiste Sud Africain, né au Cap en 1934.

African Marketplace
African Marketplace

 

Au début des années 60,  le jeune pianiste commence une carrière de jazzman sous le nom de Dollar Brand.

Rapidement il fuit l’Afrique du Sud et se réfugie en Europe. Duke Ellington le découvre et décide de lui organiser une session d’enregistrement à Paris pour un premier album sous son nom (Duke Ellington presents Dollar Brand Trio). Ellington l’invite ensuite à l’accompagner au Newport Jazz festival, et c’est le début du succès. Dollar Brand devient ainsi le premier jazzman africain à connaitre une renommée internationale. Il fréquente les plus grands noms du jazz, et les plus grandes salles de concert. Et de nombreux albums paraissent sous son nom. Puis à la fin des années 60 Dollar Brand se convertit à l’islam et il devient Abdullah Ibrahim.

 

The Wedding” – Dollar BRAND (Abdullah IBRAHIM) – 3:48

 

Abdullah Ibrahim est une figure du jazz particulière à la trajectoire singulière. C’est déjà un des premiers jazzmen en provenance de l’Afrique. Et tout au long de sa carrière il rendra hommage à ce continent et à son pays. Il y fonde une école, milite s’en fait chasser en 1976, avant un retour à la fin de l’apartheid. Outre cette inspiration majeure, on peut aussi entendre plusieurs sources à sa musique, le Blues, le Gospel, l’influence de Thelonious Monk, la musique classique. Ses mélodies sont d’ailleurs très vite reconnaissables, elles se déploient avec lenteur et douceur, et sont souvent empreintes d’un sentiment de spiritualité.

 

 

Et à ce titre African Marketplace est assez révélateur de son style. Car si Abdullah Ibrahim est accompagné en majorité de musiciens américains, c’est bien le cœur de l’Afrique qui bat dans ces enregistrements. L’Afrique populaire et festive, à la fois énergique et foisonnante, mais aussi une vision de l’Afrique apaisée et douce. Ainsi cet album possède une suite de morceaux en apparence simple mais qui touchent directement au cœur. Et un réel  sentiment d’harmonie et de fraternité traverse cet album et participe à un état d’écoute contemplative.

Whoza Mtwana” – Dollar BRAND (Abdullah IBRAHIM) – 6:02

 

 

Voir dans le catalogue

Musiciens : Carlos Ward : Saxophone alto et Soprano   –  Lawrence Lucie : Banjo  –  Kenny Rogers :  Saxophone baryton  –  Cecil McBee : Basse   –   Andrei Strobert : Batterie  –  Miguel Pomier : Percussions  –  Dwayne Armstrong : Saxophone ténor  –  Jeff Jawarrah King : Saxophone ténor  –  Craig Harris : Trombone  –  Malindi Blyth Mbityana :  Trombone  –  Gary Chandler :  Trompette  –  Abdullah Ibrahim : Claviers & saxophone soprano

 

Vues : 0

Partager cet article

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *