87%

- temps de lecture approximatif de 2 minutes 2 min - Modifié le 26/07/2022 par L'anagnoste

87% des femmes afghanes sont victimes de violences domestiques.

Des femmes afghanes se tiennent à l’extérieur de l’ambassade des Etats-Unis à Kaboul, le mercredi 1er mars 2006, alors que le président Georges W. Bush et Laura Bush, en visite surprise dans la ville, président une cérémonie de coupé de ruban à l’ambassade. © Eric Draper (Executive Office of the President of the United States), Public domain, via Wikimedia Commons

A l’heure où le gouvernement Taliban impose aux femmes d’être entièrement voilées dans la rue et leur demande même de rester chez elles de préférence, signalons ce chiffre établi par l’ONU : 87% des femmes afghanes sont victimes de violences domestiques. Les refuges pour femmes ayant été fermés par les Taliban, elles ne bénéficient désormais plus d’aucun secours ni d’aucune protection face à la cruauté de leurs maris et aux traditions patriarcales impitoyables qui règnent dans le pays. Par comparaison, selon l’OMS, ce sont 35 % des femmes dans le monde, soit plus d’une femme sur trois, qui indiquent avoir été exposées à des violences physiques ou sexuelles de la part de leur partenaire intime ou de quelqu’un d’autre au cours de leur vie. Ce sont encore une femme sur cinq en Europe avec les taux les plus hauts pour les pays du nord de l’Europe : jusqu’à 32 % pour le Danemark, la Lettonie et la Finlande contre 19 % pour l’Espagne, l’Italie et le Portugal, pays où les politiques publiques contre les violences faites aux femmes sont les plus actives.

Pour aller plus loin :

Articles en ligne

Dans les collections de la bibliothèque

Des livres

Des films

Partager cet article

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.