Le chiffre du mois

31,7 millions !…

- temps de lecture approximatif de 2 minutes 2 min - par Entshukdigubg

31,7 millions !...C’est le nombre de jeunes migrants dans le monde !

cop.Le Mas
cop.Le Mas La Station

Des jeunes migrants vulnérables

Les jeunes migrants sont âgés de 15 à 24 ans et sont d’après Migrationsdataportal le portail des données migratoire, 31,7 millions. Ils sont principalement originaires d’Afrique suivi de près par les jeunes issus du continent Sud-Américain. En France, ils viennent d’Afrique ou du Magreb. Ils  sont accompagnés soit par leur famille ou leur tuteur. On les différencie des jeunes mineurs migrants non accompagnés, voyageant seuls ou séparés de leur famille au cours de leur périple.  D’après les observateurs, le lien avec l’adulte accompagnant est souvent inexistant. Le flou concernant l’identité et l’incertitude de  la nationalité des tuteurs rend la situation du jeune immigrant instable et insécurisante. En conséquent, les jeunes adultes dans ces situations sont fréquemment victimes de maltraitance, traite et d’exploitation.

Un accueil encadré mais un hébergement aléatoire :

La situation d’accueil et d’hébergement des jeunes migrants s’est améliorée depuis le début du siècle. La prise de conscience collective de la nécessité d’accueillir les personnes jeunes en détresse et  d’améliorer leurs situations de vie s’est ancrée progressivement dans les comportements et dans les politiques publiques. Cependant, de nombreux témoignages montrent que le précariat et l’isolement de ces jeunes sont bien souvent d’actualité avant que la reconnaissance de minorité par l’Aide sociale à l’ enfance soit actée.

De nombreux collectifs tentent d’accompagner ces jeunes dans les méandres administratifs. A Lyon,  soutiennent depuis 2018 de jeunes migrants en recours devant le juge pour être reconnus mineurs. Certains de ces acteurs ont livré un récit de cette lutte inachevée :  un squat sur un plateau

A Lyon toujours, depuis 2020, deux lieux d’accueil de jeunes migrants isolés ont été créés. Ce sont des bases en préfabriquée où les jeunes peuvent être sécurisés et reprendre confiance, en attendant la reconnaissance de leur minorité par le juge des enfants. L’un d’eux, La station recueille et loge 100 jeunes isolés migrants.  Une initiative qui rend de l’espoir aux jeunes : « Après la Station, c’est l’avenir qui commence. Ici c’est le point A, le point B, c’est après ici. C’est le point d’arrivée. »

Les autres initiatives qui peuvent s’inclure dans une démarche citoyenne :

France-parrainages.org

Bonne lecture ! :

Accueillir les jeunes migrants

Déclaré majeur !

Coeur de pierre !

La scolarisation et la formation des jeunes étrangers

 

Partager cet article

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.