L’Info retrouvée

Ouverture du Grand Bazar Lyon-Caluire

- temps de lecture approximatif de 1 minutes 1 min - Modifié le 22/05/2020 par Laurent D

Cette rubrique propose de revenir sur des événements survenus à Lyon et dans la région au cours des deux derniers siècles, dans les domaines les plus divers, à travers un article de la presse locale de l’époque, une photographie, ou une illustration

Promotion Vente de Prêt-à-porter. Georges Vermard. Bibliothèque municipale de Lyon
Promotion Vente de Prêt-à-porter. Georges Vermard. Bibliothèque municipale de Lyon

Le mercredi soir 5 mars 1969, La ville de Caluire inaugure officiellement l’ouverture de son nouvel hypermarché. L’évenement, à huis-clos, réunit une assistance nombreuse et de haute qualité. Sont présentes des personnalités du monde de la grande distribution, ainsi que des représentants des administrations. Le grand magasin de 3 300m2, qualifié « d’avant-garde », a été conçu et adapté aux attentes nouvelles et aux goûts modernes de consommateurs qui découvrent depuis quelques années la consommation de masse.

C’est en 1968 que la revue Libre-Service Actualités invente le mot d’hypermarché et en donne la définition : « Grande unité de vente au détail présentant un très large assortiment en alimentation et marchandises générales ; surface de vente supérieure à 2500 mètres carrés ; vente généralisée en libre-service et paiement en une seule opération à des caisses de sortie ; parking de grandes dimensions mis à la disposition de la clientèle.

L’ouverture du grand magasin au public a lieu le 6 mars dans une atmosphère d’euphorie. Pour la première fois à Lyon, la clientèle trouve à sa disposition un ascenseur descendeur de caddies. Ambiance drugstore à la cafétéria, flânerie dans les boutiques, libre-service….tout y est,  y compris ce jour-là un défilé de mode au Prisu-store présentant la collection Marie-Claire.

Pendant trois jours les heureux visiteurs pourront également participer à d’innombrables jeux animés par des célébrités de la radio et de la télévision, en l’occurence, Jean-Paul Rouland et Pierre Bellemare. Aux plus gourmands des participants il est promis de remporter un magnifique saucisson de 1m10 de long et un tonnelet de beaujolais.

Sources utilisées

Partager cet article

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *