logo-article

Space 1.8

Nala SINEPHRO

Un apaisant et soyeux album de jazz cosmique

 

Pour son premier album Nala Sinephro emprunte les chemins du spiritual jazz chers à John & Alice Coltrane et  se révèle en jazzwoman d’exception. La jeune harpiste belge propose ainsi 8 morceaux mi ambient, mi jazz cosmique qui s’égrènent de Space 1 à Space 8. Pour cela elle nous plonge dans un bain sonore, onirique et planant, fait de boucles et d’overdubs. Les sons s’empilent, bourdonnent et dérivent, diaphanes et minimalistes tout en même temps.

 

Elle semble avoir trouvé sa voie en quittant Bruxelles et en s’immergeant dans la bouillonnante scène jazz londonienne. Ainsi c’est accompagnée des musiciens emblématiques de la nouvelle scène jazz britannique tels Nubya Garcia, Shirley Tetteh, Lyle Barton… que la belge a pu tracer sa voie.

 

 

 

 

Lors d’interviews Nala Sinéphro indique aussi que c’est la recherche de vertus réparatrice dont elle avait besoin qui sont à la base de ses compositions. Puisque une tumeur cérébrale lorsqu’elle avait 20 ans l’orienta vers les soins auditifs. Quoiqu’il en soit laissez vous aller à une contemplation apaisante et sereine : plongez dans Space 1.8.

Voir dans le catalogue de la BML

Tags

Thèmes :

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.