logo-article

Sans foi ni loi

Marion Brunet

Marion Brunet signe un roman à la façon des western d’antan mais avec une forte dimension féministe. Il règne dans ses pages des airs de True Grit film des frères Coen.

En 1920 dans l’ouest américain, Ab Stenson pantalon, chemise et colt à la ceinture détonne. En cavale à la suite d’un braquage, elle prend en otage Garett, un adolescent élevé de façon rigide et violente par son père, un pasteur respecté. Après quelques journées de fuite à cheval, ils s’installent provisoirement dans un bordel, ville d’origine de Ab dans laquelle elle retrouve sa fille et sa sœur de cœur Pearl. Garett découvre un nouveau monde, il apprend à tirer, il tombe amoureux, vit ses premières fois. Cet enlèvement sera une délivrance et lui permettra de s’affranchir et de faire ses propres choix.

Ab est un personnage très charismatique, qui n’a pas froid aux yeux et qui fait face aux hommes sans peur et avec détermination. Ce ne sont pas que ses crimes qui la mèneront à sa perte mais surtout le fait qu’elle soit une femme. L’atmosphère non policé en fait un roman à part. Ce que l’on retient ce n’est pas la violence mais les liens humains tissés, la condition des femmes à cette époque et la loyauté. Comme son héroïne le récit détonne, nous transporte dans d’autres mœurs, le dépaysement est garanti.

Voir dans le catalogue de la BML

Tags

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.