logo-article

Martinete a Trane

Miquel ALVAREZ

Un premier album de jazz flamenco par un jeune contrebassiste espagnol

Le jazz et le flamenco se croisent régulièrement. Que l’on pense à Miles Davis, Chano Dominguez, Larry Coryell, John Coltrane… C’est d’ailleurs en hommage à ce dernier que Miquel Alvarez réalise cet album, ou les racines du flamenco se mêlent au jazz contemporain. Un flamenco sans guitare, ou l’esprit et la ferveur du genre passe par les rythmes claquants des battements de mains et la voix de Rafael Vargas « El Chino » sur quelques titres. Un album surprenant de fraicheur et d’originalité.

C’est un premier album en tant que leader pour ce contrebassiste catalan. Mais cela fait plusieurs années que Miquel Alvarez tourne en Espagne accompagné par les mêmes musiciens présents ici dans Martinete a Trane. Son parcours musical a commencé à la basse électrique dans un groupe de pop rock avant de passer à la contrebasse et au jazz. Il a également étudié la basse à l’Université et au Berklee Music School.

Miquel Alvarez propose ainsi un premier album réussi et maitrisé.

Voir dans le catalogue de la BML

Tags

Thèmes :

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.