logo-article

Hypnagogia

Steve Amber

Le quatuor parisien nous livre un magistral premier album, dans des paysages psychédéliques inexplorés.

Originaires de Brest, ils avaient jusqu’alors sortis plusieurs EP, et avaient choisi de reporter la sortie de cet album après la période covid, pour pouvoir lui réserver une sortie digne de ce nom.

Tout d’abord on pourrait penser à Tame Impala ou Temples, avec des morceaux bien calibrés, d’un rock psychédélique tubesque, comme dans leur morceau d’ouverture Empathy Drive.

Mais le groupe ne se cantonne pas à un style et explore parfois des univers plus synthétiques comme avec Cranium Fire.

Une musique exploratoire qui leur permet de créer leur propre univers, à cheval entre la musique psyché, les nappes de synthé ou les titres plus électriques comme dans Pilots in a cage. Un quatuor à suivre, et à voir en concert pour ses shows conçus comme des voyages sonores.

Voir dans le catalogue de la BML

Tags

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.