logo-article

Guilty Species

Jessica93

Avec Guilty Species, le projet Jessica 93 mené par Geoffrey Laporte sort son quatrième album et nous invite dans un univers musical renouvelé, mais toujours aussi grunge et saturé.

Après trois albums à l’esthétique DIY,  Jessica93 met de côté ses pédales de loop pour des structures plus conventionnelles couplets/refrain et nous propose des murs de son musclés par l’arrivée des membres de Marietta, Bitpart et Trostky Nautique.

Le titre « Mental institution » est sans doute celui qui marque le plus : la noirceur des paroles, l’image de l’enfermement psychiatrique sont renforcés par une rythmique implacable et des guitares saturées. La voix désabusée de Geoffrey Laporte, presque agressive, provoque un sentiment d’oppression, et les guitares en boucle nous emportent dans leur délire psychotique.

Il est difficile de ne pas penser à Nirvana à l’écoute de cet album, et Jessica93 ne s’en cache pas en l’érigeant en figure christique dans « R.I.P. in peace » et son clip à l’imagerie pseudo complotiste délirante.

De l’humour, ils en ont jusque dans leur nom de groupe digne d’un pseudo de forum de tchat ; mais attention c’est bien à des titres punk et agressifs que vos oreilles auront à faire !

 

« Guilty species » de Jessica93 en écoute intégrale sur 1d-Touch

Voir dans le catalogue de la BML

Tags

Type :

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *