Nycthémère

- temps de lecture approximatif de 0 minutes 0 min - par Isaac Newpomme

(et ce n'est pas graveleux)

le jour, la nuit ... et ainsi de suite ..
le jour, la nuit ... et ainsi de suite ..

On les voyait venir, les rois du jeu de mots, comiques troupiers de bureau et humoristes de service, pensez donc, une aubaine pareille…

Perdu ! C’est tout à fait sérieux, le nycthémère. Du grec nuktos (nuit) et hêmera (jour), le terme désigne une période de 24 heures au cours de laquelle on observe généralement une alternance du jour et de la nuit.

On l’utilise en physiologie, en médecine ou en écologie. On parle alors de rythme nycthéméral. Certaines professions connaissent des troubles du nycthémère : infirmier(es), pilotes d’avions (et tous les travailleurs de nuit en général).

Exemple d’utilisation : « Nous vous souhaitons un bon nycthémère au château, Charles-Edouard ! »

Partager cet article

Poster un commentaire

2 thoughts on “Nycthémère”

  1. kaddour dit :

    bonjour le coté de la nuit qui pointiller de faisceau lumineux correspond a des piste d’atterrissage je peux me tromper car je ne peux pas me rentre compte du kilomètre d’énergie caspinier sur et sous la terre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *