Congeler ses ovocytes pour enfanter après un cancer c’est possible !

- temps de lecture approximatif de 1 minutes 1 min - Modifié le 17/06/2016 par Cécile CXR

Un succès de la vie sur le cancer, un message d'espoir pour les patientes

Naissance d’Elise, premier bébé français issu d’une dévitrification ovocytaire après traitement anticancéreux.

Par le communiqué de presse du 12 janvier 2016, le Réseau Régional de Cancérologie ONCOPACA-Corse a annoncé la naissance d’Élise, le premier bébé, en France, issu d’une dévitrification ovocytaire réalisée avant traitement anticancéreux.

« Un succès de la vie sur le cancer, un message d’espoir pour les patientes ».
A Marseille , une femme de 32 ans a donné naissance à une fille grâce à la vitrification de ses ovocytes (congélation ultra-rapide) effectuée avant un traitement anticancéreux.

À ce jour, seuls six enfants sont nés dans le monde grâce à cette technique dans le contexte de la « préservation de la fertilité pour le cancer ».
Cette naissance témoigne des progrès réalisés dans la prise en charge des patients et de l’importance de systématiser, comme le prévoit le Plan cancer II, l’accès à la préservation de la fertilité dès la phase d’annonce du traitement.

Avec la complicité d’Europa Donna, nous avions justement consacré en octobre 2015 une soirée au thème « Grossesse et cancer du sein », vous pouvez retrouver les échanges de cette soirée en cliquant ici.

Partager cet article

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *