Avec le beau temps, les pollens…

- temps de lecture approximatif de 3 minutes 3 min - par scorroyer

En sortant à l’extérieur (une heure par jours et à moins d’1 km de votre domicile) vos yeux et votre gorge vous piquent, votre nez se met à couler. Ne cherchez plus, vous êtes sensibles aux pollens comme de nombreux français….

Au début du printemps, les arbres bourgeonnent, les fleurs sont nombreuses. Les grains de pollens font partie du développement de cette végétation.

Si vous êtes porteur des symptômes précédemment cités, vous êtes peut-être allergique, autrement dit, votre système immunitaire réagit de façon « anormale » contre des éléments étrangers à l’organisme, appelés allergènes, comme environ une personne sur 4 en France,  pour certains pollens comme le cyprès, le bouleau ou l’ambroisie….

Une allergie saisonnière aux pollens peut se manifester de différentes façons : le nez bouché, des éternuements, le nez qui coule, les yeux rouges qui piquent….

La toux, ou une respiration avec des sifflements, sont d’ailleurs des symptômes communs à ceux du COVID-19. La société française d’allergologie demande aux personnes allergiques de « bien évaluer  la nature des symptômes ressentis et à ne penser au Covid-19 que si ces derniers sont différents de ceux habituellement ressentis ».

L’association de patients « Asthme et allergies » ajoute « dans le cas d’atteinte par le coronavirus, il y a de la fièvre, une toux sèche, une grande fatigue, des maux de tête, des courbatures. L’autre élément différenciant peut être le caractère inhabituel et différent de la toux par rapport aux années précédentes. »

En cas de forte allergie, cela peut aller jusqu’à des crises d’asthme.

Ces signes de réactions allergiques sont moins importants voire inexistants en cas de pluie.

Généralement, une réaction allergique nécessite deux contacts avec l’allergène. Un premier que l’on appelle la sensibilisation, où le système immunitaire identifie l’élément comme dangereux. Il se met alors à fabriquer des anticorps contre lui. Un deuxième appelé la réaction allergique, où lorsque l’allergène rentre dans l’organisme, le système immunitaire réagit grâce aux anticorps, en déclenchant un ensemble de réactions de défense.

Pour remédier à cela, une consultation chez un médecin pour obtenir un traitement médicamenteux, ou la consultation d’un allergologue en vue d’une éventuelle désensibilisation peuvent être envisagées.

Dans ce dernier cas, le spécialiste réalisera un historique des symptômes, et proposera des tests cutanés afin de déterminer de façon précise les éléments allergènes (pollens de bouleau, de graminées…). Ces tests peuvent être accompagnés d’une éventuelle prise de sang.

Au vu des résultats, le médecin détermine si le patient peut ou non, effectuer une désensibilisation. Celle-ci consiste à exposer notre système immunitaire de façon progressive à l’allergène, pour que celui-ci finisse par le tolérer.

Si tel est le cas, il est préférable de la débuter au moins quatre moins avant le début de la saison pollinique.

Elle peut s’opérer de 2 façons :

  • Par absorption de gouttes à mettre sous la langue ou de comprimés
  • Parfois à l’aide d’injections

Sans aller jusque-là, nous pouvons vous proposer quelques conseils simples pour diminuer votre réaction aux pollens :

  • Aérer rapidement les pièces de votre appartement ou de votre maison, et ce, plutôt le matin
  • Limiter vos sorties à l’extérieur, et privilégier le début de matinée si possible
  • Prendre une douche et changer de vêtements après être allé(e) dehors

Sur le site internet du Réseau National de Surveillance Aérobiologique (R.N.S.A.), vous pouvez également retrouver le bulletin de risques polliniques mis à jour quotidiennement, pour la ville de Lyon ou pour le département.

Pour aller plus loin, vous pouvez consulter le site internet du R.N.S.A., ainsi que la liste des livres disponibles à la bibliothèque municipale de Lyon sur les allergies.

Partager cet article

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *