Antoine Guilloppé, créateur d’histoires pour la littérature jeunesse

Esprit libre : Antoine Guilloppé fait le choix d’un graphisme épuré, du noir et blanc et d’un jeu des perspectives emprunté à l’univers de la bande dessinée et du cinéma.

- temps de lecture approximatif de 3 minutes 3 min - par Marie-Laure

Antoine Guilloppé offre aux enfants un cadeau rare et précieux, le livre d'artiste. Invitations au voyage, les albums d’Antoine Guilloppé laissent libre le lecteur d’imaginer, de co-écrire l’histoire, de se l’approprier.

Antoine Guilloppé
Antoine Guilloppé

Munis d’une lampe de poche, vous pourrez jouer avec l’ombre et la lumière.

La matrice

 

2004 Loup noir (éditions Casterman)
Thriller en noir et blanc pour les enfants à partir de 4 ans

Entre la bande dessinée et l’album, une histoire pour affronter la peur du noir, la peur du loup, de la forêt, frissonner et se laisser surprendre par la douceur poétique de la narration.

A voir cette adaptation vidéo libre de Loup noir
Depuis la réalisation de l’album Loup noir, Antoine Guilloppé caresse l’espoir d’un découpage de précision de ses illustrations. Il travaille à l’encre et continue à dessiner la forêt et les paysages avec finesse et précision d’orfèvre.

 

2004 Akiko la curieuse (éditions Philippe Picquier)

« Akiko est une petite fille japonaise vivant au pied du mont Fuji. Avide d’aventure, elle se lance dans une courte quête qui lui apprendra à ne pas faire demi-tour au premier obstacle venu, à affronter le danger et à maîtriser ses peurs si elle veut parvenir au bout du chemin, là où l’attend une belle surprise. »

A regarder, le spectacle de danse « Akiko l’amoureuse » par la compagnie Ando Danse et adapté de l’œuvre éponyme édité chez Picquier Jeunesse.

La série Akiko dans la collection de la bibliothèque de Lyon

La rencontre

Quand la création artistique rencontre la nouvelle technologie :

 

2010 Pleine lune (éditions Gautier-Languereau)

C’est grâce au procédé de découpe laser (inauguré en 2010 avec l’album Pleine lune aux éditions Gautier-Languereau) qu’un découpage subtil des illustrations est rendu possible. Les pages ajourées au laser sont comme de la dentelle en superposition des paysages. Les illustrations à l’encre déploient un jeu du noir et blanc tout en contraste et lumière.
Invitations au voyage, les albums d’Antoine Guilloppé laissent libre le lecteur d’imaginer, de co-écrire l’histoire, de se l’approprier.

En image, cette création visuelle et sonore : Le temps d’une ombre , un univers doux et enveloppant. D’après l’album Plein soleil D’Antoine Guilloppé aux éditions Gautier-Languereau (sans modération dès 3 ans).

Poursuivons le voyage dans un univers urbain cette fois avec ce superbe montage vidéo de l’album Little Man (projet mené avec les élèves d’une classe de CE2)

Little man nous emmène à New York dans les pas d’un petit garçon. Il porte le prénom de ce célèbre homme noir qui s’est battu pour ses droits civiques, Cassius. Il est né dans un pays en guerre. Il se souvient et rêve de traverser le pont pour rejoindre Manhattan. Une aventure bouleversante (à partir de 7 ans).

Little Man, l’album
New-York, ville-monde avec ses buildings, gratte-ciel et ponts. Lieu de choix exceptionnel pour l’exploration de son art graphique, dessins à l’encre de chine et technique de découpe laser. Les illustrations d’Antoine Guilloppé sont monumentales, les contrastes impressionnants. Dans cette immensité de béton, Cassius est tout petit, il rêve, se souvient, respire le présent. Le rapport texte/image bouleverse et nous envahit d’émotions.

Si vous souhaitez poursuivre l’exploration, toutes les oeuvres d’Antoine Guilloppé disponibles à la bibliothèque municipale de Lyon.

Partager cet article

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *