A redécouvrir

COMPANY FLOW : Little Johnny from the Hospitul

Breaks End Instrumentuls Vol.1

- temps de lecture approximatif de 1 minutes 1 min - Modifié le 06/12/2019 par La COGIP

Company Flow naît en 1992 de la rencontre de El-P et Mr Len. Rejoints plus tard par Bigg Jus, ils sortent sur Rawkus l'album "Funcrusher Plus" en 1997, et ce "Little Johnny from the hospitul" en 1999 avant de se séparer en 2001.

Company Flow - Little Johnny from the hospitul
Company Flow - Little Johnny from the hospitul

Le trio New Yorkais va marquer durablement la planète hip hop et placer la barre très haut avec ce chef d’oeuvre instrumental à redécouvrir absolument.

El-P et Mr Len (sans Bigg Jus) exploitent sur 16 titres toutes les nuances de leur palette favorite : le noir.  L’album est souvent décrit comme très froid, il l’est sans doute dans son absence de concession au confort. Sa chaleur n’est certes pas celle du feu de bois avec un plaid et un bon bouquin, non, c’est plutôt la chaleur de l’enfer. Je m’emporte légèrement, retour au disque. Bien qu’instrumental, le disque ne manque de rien, il déborde même de trouvailles, de richesse sonore, dans les textures, dans les samples, dans les références. Il est sombre, sale, minimaliste, et toujours joueur. C’est un hip hop ouvert aux expérimentations, qui ne sample plus seulement dans le jazz ou la soul comme beaucoup dans les années 1990, mais s’aventure sur des terrains moins habituels.

Résultat, un des plus beaux albums de hip hop abstrait de tous les temps. Que dis-je « Un des plus… », la formule est trop creuse pour la compagnie du Flow : il s’agit du meilleur album de hip hop instrumental de tous les temps. M’emporte-je ?

Et vous pouvez nous l’emprunter on vous le prête.

Voir dans le catalogue 

Partager cet article

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *