A redécouvrir

François RABBATH : Live – Around the world (1990)

- temps de lecture approximatif de 1 minutes 1 min - Modifié le 01/07/2016 par Civodul

François Rabbath est un étonnant musicien. Franco-libanais né en 1931 à Alep, il s'installe en France dans les années 50. Il n'a cessé depuis d'explorer les multiples possibilités d'un instrument habituellement peu sollicité dans les répertoires solistes. Grâce à une technique phénoménale il fait accèder la contrebasse au premier plan des instruments mélodiques.

 Autodidacte, Rabbath compose des oeuvres fortement originales, libérées des carcans académiques. Qualifiée tour à tour de « jazz », « contemporaine », « électro-acoustique », « classique », sa musique défie volontairement toute catégorisation réductrice.

Ce récital public de 1990 nous embarque « around the world ». Il contient entre autres : un raga évoquant le son du sitar indien, quelques morceaux d’inspiration ouvertement jazzy, une ode pincée à la manière espagnole, Breiz , oeuvre dans la veine celto-bretonne, composée lors d’une tournée sud-américaine, un concerto réduit pour contrebasse, piano et percussions, « la guerre et la paix », pièce dédiée à Pablo Picasso …

On reste bluffé par la virtuosité exubérante de la performance (Rabbath  joue sur six octaves au lieu des deux et demie habituelles), ému par un bonheur de jouer aussi vibrant et communicatif. Et l’on se prend à penser qu’en réalité on ne connaissait décidément pas la contrebasse.

Partager cet article

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *