EnsembleALaMAison

Il va y avoir du sport !

- temps de lecture approximatif de 10 minutes 10 min - par Pam

4ème semaine de confinement, 4ème semaine à se demander ce que l'on peut bien faire chez soi. La semaine dernière, le département Arts et loisirs de la bibliothèque de La-Part-Dieu vous a suggéré des sites à visiter depuis votre canapé dans le domaine de l'art. Cette fois-ci, on chausse les baskets et hop, au sport !

Le bon côté c'est que j'ai repris le sport / AD

 

Entre la coach sportive (ci-dessus prénommée) dont je vous partage la chaîne youtube gratuite (car son blog offre des prestations payantes mais libre à chacun de choisir sa formule préférée) avec en bonus ma vidéo fétiche de reprise en douceur spéciale pas sportive du tout qui se ̶r̶e̶met au sport …

https://www.youtube.com/watch?v=qJAOKycXBLs

 

et 2 athlètes expertes en levers de coude absolument fabuleux …

 

que choisir ?

 

Pour vous aider à répondre à la frustration du sportif privé de son endorphine habituelle, nous vous proposons aujourd’hui des pistes d’activités physiques à accomplir à la maison.

Car il s’agit bien de frustration en ces temps confinés : dans l’article Sport et confinement : gérer la frustration pour les plus sportifs, rester raisonnables pour les autres (Anne Oger pour France Bleu Orléans), Pascal Rouballay, ancien athlète de course à pied, aujourd’hui entraîneur à l’ASPTT Running à Orléans, « explique que les coureurs à pied, à force de s’entraîner, sécrètent une hormone, l’endorphine, qui les aide à gérer leur stress, qui leur apporte du plaisir : « un coureur qui s’arrête brutalement et qui doit rester à la maison, peut très vite être irritable, stressé, et frustré ». »

«  il faut donc trouver des solutions : « les rois du monde, en ce moment, ce sont ceux qui ont des tapis de course à la maison, ou un vélo d’appartement. Sinon à la maison, on monte les escaliers, un par un, puis deux par deux. Et puis il y a beaucoup de sportifs qui nous donnent des conseils en ligne, qui nous proposent des séances, ça s’est super ! » »

Bon, il y a aussi le ménage  : « vous savez que le ménage, c’est une activité physique ? Si on la fait avec un peu plus d’intensité que d’habitude, cela peut tout à faire convenir ! » (Sophie Puisset, conseillère en développement au comité du Loiret d’EPGV , dans le même article)

mais comme dirait Marie-Pierre …

 

Ceci essuyé …

Actions des instances officielles en matière de sport sous covid19

Le Ministère des sports, dans sa page Coronavirus COVID-19 : Informations, recommandations & mesures sanitaires, renvoie à la  fiche Information coronavirus du site du gouvernement :

Les déplacements sont interdits sauf dans les cas suivants et uniquement à condition d’être munis d’une attestation pour notamment les : déplacements brefs, dans la limite d’une heure quotidienne et dans un rayon maximal d’un kilomètre autour du domicile, liés soit à l’activité physique individuelle des personnes, à l’exclusion de toute pratique sportive collective et de toute proximité avec d’autres personnes, soit à la promenade avec les seules personnes regroupées dans un même domicile, soit aux besoins des animaux de compagnie.

A consulter : Faire du sport à la maison  et la mobilisation des Fédérations françaises pour le sport qui fait une petite synthèse de leurs propositions d’activités en lieu confiné.

Alors, ci-dessous, un choix non exhaustif mais notable de propositions de quelques Fédérations :

  • La Fédération Française d’Athlétisme  fait revivre de grands moments de l’histoire de ce sport, dans le cadre du centenaire de la fédération. Son objectif : apporter un peu d’évasion. Entre autres  vidéos qui peuvent intéresser les familles : des parcours maison pour les enfants  (parcours pouvant être réalisés dans un appartement, sans avoir besoin de beaucoup de matériel. ).
  • La  Fédération Française de Cyclisme , dont le slogan « Sauvez des vies, roulez chez vous » apparaît sur la page d’accueil, a plusieurs programmes d’activités à réaliser chez soi sur le site dédié : roulez chez vous , et donne un accès libre pour les licenciés FFC jusqu’au 30 avril 2020 à KINOMAP (parcours vidéo à travers le monde).
  • La  Fédération Française de Cyclotourisme  donne un programme de velomaison .
  • La Fédération Française de Voile  : « Pas facile de rester chez soi quand on ne rêve qu’à une chose : aller s’amuser sur l’eau ! Alors, afin de vous faire patienter, la FFVoile est heureuse de vous offrir sur cette page de quoi garder le contact avec la Voile. Des reportages, des Quiz, des vidéos pédagogiques, des conseils pour la préparation physique et mentale et pleins d’autre surprises à venir, on vous aide à le plein de sel et d’embruns à distance ! »

→ Le petit wow : les tutos vidéos de fabrication de bracelets –mode fashion tendance qui plus est !- à partir de nœuds marins

– Handisport se bouge : rendez-vous quotidiens avec des sportifs handisport autour d’exercices physiques ou de conseils dans de courtes vidéos à faire chez soi .

– Faire du sport à la maison c’est possible : applications et sites gratuits pour pratiquer une activité physique à domicile.

 

D’ailleurs, pause, c’est l’heure de mon jogging …

(avec l’aimable autorisation de Gérome Barry)

 

ça y est ! Une heure ! Un vrai marathon ! Reprenons …

 

Bons plans de sport confiné et petits +

(pas la Flo du gif du bas oh !)

 

→ Le petit + pour donner des idées de nouveaux sports à pratiquer à la sortie du confinement (attention, la mise en forme a des ratés mais cela donne au moins une liste extrême-ment étendue) : 23 sports pour ceux qui ont le goût du risque

qui ont le goût de la chasse

 

→ Le petit ++

« Il n’est pas encore 5h00 du mat’ que vous êtes déjà en train de courir à la frontale ou de pédaler sur les rouleaux. Visiblement ce n’est pas qu’une exception puisque vous y retournez le lendemain. Puis le surlendemain. Et ainsi de suite jusqu’à vous rendre compte que cela fait déjà plusieurs mois que ça dure sans aucune journée d’interruption. La période de confinement imposée par les événements vous rend malade et vous passez de longues heures chaque jour sur votre home-trainer. Une pratique déraisonnable vue de l’extérieur, mais vous ne voyez pas le problème. Jusqu’à parfois être dans le déni, prendre des risques avec votre santé et vous éloigner de votre entourage… »

« Et l’épanouissement dans tout ça ?« 

Cet article qui pointe le problème de la bigorexie (« besoin irrépressible et compulsif de pratiquer régulièrement et intensivement une ou plusieurs activités physiques et sportives en vue d’obtenir des gratifications immédiates et ce malgré des conséquences négatives à long terme sur la santé physique, psychologique et sociale ») révélée en temps confiné y répond à la fin :

« Qu’est-ce que signifie l’excès ? C’est tellement subjectif. Faites ce que vous aimez dans un dosage qui est le vôtre. Soyez libre de vos choix. Ne regrettez rien. Mais par pitié, faites-vous juste kiffer. « 

« Il est assez difficile d’être productif dans de bonnes conditions, et encore moins lorsque nous traversons une crise mondiale. L’idée que nous avons beaucoup de temps disponible aujourd’hui est fantastique, mais c’est l’opposé d’un luxe. Nous sommes chez nous parce que nous devons être chez nous, et nous avons beaucoup moins d’attention à cause de ce que nous traversons.»

« Il est aisé de culpabiliser de ne rien faire, quand on voit pulluler sur les réseaux sociaux les photos et vidéos de gens qui s’activent au quotidien, même dans des 20 m². Pourtant, se sentir coupbale serait totalement contre-productif: cela ne ferait qu’ajouter du stress à l’angoisse que suscite la crise que nous connaissons. »

« Mais pourquoi faudrait-il absolument faire quelque chose pour réussir son confinement?, s’interroge Géraldine Mosna-Savoye dans «Le Journal de la philo». Ne rien faire, c’est déjà beaucoup, et c’est surtout assez !« 

 

Voilà. Et si sport, avec modération.

 

Partager cet article

Poster un commentaire

One thought on “Il va y avoir du sport !”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *