Le parc archéologique de Fourvière à la Une

- temps de lecture approximatif de 4 minutes 4 min - Modifié le 17/06/2016 par ameyer

Il sert d’écrin depuis soixante ans aux spectacles du festival créé par Edouard Herriot en 1946. Le nom de cette manifestation a changé plusieurs fois, son autorité de tutelle aussi, mais son cadre semble immuable. Pourtant dans cet ensemble exceptionnel de vestiges romains, les archéologues n’ont pas cessé depuis 1933, d’ouvrir des chantiers. Leurs trouvailles font évoluer les connaissances sur l’histoire de Lyon dans la période de l’Antiquité et l’édition suit les découvertes et les hypothèses qui se succèdent, certaines d’entre elles devenant même au fil des années des certitudes.

L’essentiel pour comprendre

Illust : Maquette du théâtre, 9.2 ko, 150x103

Maquette du théâtre

www.andreas-praefcke.de

Illust : Le théâtre romain, 23.5 ko, 150x105

Le théâtre romain

www.andreas-praefcke.de

C’est encore sous le mandat d’Edouard Herriot que furent décidés en 1933, les travaux pour exhumer le théâtre. On pensait alors qu’il s’agissait de l’amphithéâtre dans lequel avaient péri les martyrs de l’an 177 : Blandine et Pothin.

Deux archéologues illustrent particulièrement cette période :

Pierre Wuilleumier qui publie  Lyon métropole des Gaules
Amable Audin avec  Lyon miroir de Rome dans les Gaules. Avant eux Dominique de Colonia et Philippe Fabia s’étaient intéressés au sujet et avaient publié des ouvrages ouvrant des pistes de recherches. Amable Audin a été particulièrement actif. En plus des articles et livres nombreux qu’il nous a laissés, on peut dire aussi qu’il a été à l’origine de la création du Musée de la civilisation Gallo-romaine à Fourvière.Il en a été en tout cas le premier conservateur. C’est sous sa direction qu’ont travaillé les équipes qui ont mis au jour l’Odéon, puis dégagé un monument au dessus de théâtre, pour lequel il avançait l’hypothèse de « temple de Cybèle ».

Illust : Lugdunum, naissance, 13.5 ko, 150x194

Lugdunum, naissance d’une capitale

Musée Gallo-Romain, Lyon

Les dernières campagnes de fouilles entreprises sous la direction d’Armand Desbat, entre 1991 et 2003, ont mis à mal cette théorie. On a la certitude maintenant qi’il s’agit du palais du gouverneur romain de la colonie. Le monument, très soigné, et le quartier où il se trouvait, ont été présentés lors de l’exposition « Lugdunum, naissance d’une capitale » au Musée Gallo-romain. On y voit des vestiges de fresques et un videofilm qui restitue le palais lors de sa construction en 20 av. JC. Armand Desbat et son équipe ont publié un ouvrage important en 2005 ; Il reprend le titre de l’exposition :  Lugdunum, naissance d’une capitale. Toutes les découvertes des dernières fouilles du Parc archéologique y sont commentées en détail par des spécialistes. On comprend que les connaissances évoluent et que l’histoire de Lyon se construit méthodiquement et rigoureusement.

D’autres perspectives

Si toutes ces découvertes ont été possibles, on le doit à la création dès la mandature d’Edouard Hérriot du Service archéologique municipal de Lyon. Lyon a été la première ville à se doter d’un tel service.Les archéologues ont été servis aussi par les grands travaux d’urbanisme menés dans l’agglomération. La construction du métro de Lyon, le creusement du périphérique ou encore celui des parkings, ont permis de fouiller en suivant les excavations des engins de travaux publics. Il en a été ainsi pour les découvertes de Saint-Jean, des Terraux, de Saint-Georges…enrichissant chaque fois l’histoire de notre ville.

Nous ne pouvons énumérer toutes les publications de spécialistes parues dans la revue Gallia ou dans la collection des « Documents d’archéologie en Rhône-Alpes ». Nous signalons simplement le n°415, d’octobre 2004 de la revue « Archéologia », intitulé :  Lyon de la préhistoire au Moyen âge : 30 ans de découvertes dans la capitale des Gaules ainsi que le Guide du Lyon Gallo-romain de Jean Burdy et André Pelletier qui propose des itinéraires passionnant à travers la ville. Enfin si vous avez envie de vous distraire les soixantièmes Nuits de Fourvière vous attendent.

Partager cet article